Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 08:14

Des stars et des patrons du CAC 40 à Alger

Jean-Pierre-Elkabbach-invite-d-honneur-de-Francois-Hollande.jpg

 

Des noms prestigieux de patrons et de vedettes, qui font les beaux jours de la finance et de l'économie françaises, seront du voyage.

Un avion spécial sera affrété pour conduire la forte délégation qui accompagnera le président François Hollande lors de la visite officielle qu'il effectuera les 19 et 20 décembre à Alger. Des stars de l'écran et des patrons du CAC 40 seront à Alger avec le président Hollande lors de son voyage à Alger. Selon le magazine français L'Express, le journaliste vedette d'Europe1, Jean-Pierre Elkabbach, accompagnera François Hollande lors du voyage d'Etat en Algérie. Sur son site web, le magazine français précise que M.Elkabbach ne figurera pas dans la délégation presse qui compte plus de cent journalistes entre télévisions, radios et presse écrites. Il ne figurera pas dans la délégation presse, mais dans la délégation officielle, comme «invité» du président de la République. C'est ce que le célèbre intervieweur natif d'Oran-ville dont il a été fait citoyen d'honneur, voilà un an, a confirmé à L'Express. «J'aurais pu faire une demande d'accréditation comme journaliste, mais j'ai été invité par François Hollande, confie-t-il au magazine français. Je ne suis pas le seul journaliste d'ailleurs... Et d'anticiper les critiques: «J'ai beaucoup d'amis en Algérie, aussi bien dans l'opposition qu'au pouvoir. J'y vais et j'en reviendrai en journaliste. Vous verrez bien», a ajouté M. Elkabbach. Aux stars de l'écran vont se joindre, lors de ce voyage des patrons du CAC 40 et la liste est longue. Parmi la délégation qui accompagnera le président français, on retrouve des noms prestigieux de patrons et de vedettes qui font les beaux jours de la finance et de l'économie françaises.
Ainsi, Patrick Kron, président-directeur général d'Alstom (une usine d'assemblage de tramways est annoncée en Algérie pour 2013), Olivier-Marie Racine, président-directeur général de Bouygues Bâtiment International, Stéphane Richard, président-directeur général de France Télécom-Orange, ou encore Bruno Lafont, président directeur général de Lafarge,.
Habib Fekih, président d'Airbus Moyen-Orient et Afrique du Nord, Jacques Gérault, directeur des Affaires publiques d'Areva, Jean-Marie Dauger, directeur général-adjoint de GDF Suez, Antoine Ortoli, senior vice-président de Sanofi, Jean-Louis Chaussade, directeur général exécutif de Suez Environnement, Reynald Seznec, P-DG de Thalès International (il est question d'un accord sur la coopération dans le secteur de la défense) seront aussi du voyage. En revanche, on croit savoir que Carlos Ghosn, président-directeur général de Renault ne fera pas partie du voyage. Raison invoquée: il est en déplacement. Pourtant, l'un des moments forts de ce voyage sera la signature de l'accord pour l'usine de montage de véhicules Renault, qui figure parmi les quinze accords que devra signer le président François Hollande à Alger.
En plus de la délégation économique, plusieurs ministres du gouvernement feront partie du voyage. Il s'agit notamment du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, du ministre de l'Intérieur Manuel Valls du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, des finances Arnaud Montebourg, de Nicole Briq, ministre du Redressement productif, du Commerce extérieur et de Kader Arif, ministre délégué chargé aux Anciens combattants. Les préparatifs vont bon train à Alger et Tlemcen. Les services de sécurité sont sur les dents: tout est passé au crible, tous les axes routiers sont surveillés mais avec une présence policière très discrète. Ceux qui sont visibles en revanche, sont les agents communaux qui s'affairent aux derniers badigeonnages. Des centaines de travailleurs des services techniques et de nettoyage ainsi que des travaux publics sont mobilisés depuis des semaines pour des tâches d'embellissement tous azimuts.

Source L’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires