Recherche

Album photos

Voir tous les albums

Présentation

Archives

Images aléatoires

  • berners-internet.jpg
  • Purpan.jpg
  • essences resineuses
  • Brigitte Lahaie
  • photo-amours coupables
  • Bouzareah 2030

Assurance Sociale en Algérie - Louh: «Les tricheurs vont payer!»

securite sociale algerie

 

Tayeb Louh, ministre du Travail de l’Emploi et de la Sécurité sociale, est revenu hier sur la carte Chifa, la prise en charge des malades algériens à l’étranger et l’augmentation des pensions des retraités. Sur le premier point, le ministre a réitéré, que la couverture sociale via cette carte a atteint 80%, dans une déclaration à la presse, en marge de la séance plénière du Conseil de la nation consacrée au projet de loi relatif aux assurances sociales. Selon le ministre, ils sont 3 millions d’assurés à bénéficier de cette carte. Il est attendu à ce que 19 millions d’Algériens bénéficient après sa généralisation. Au sujet des retraités, le ministre a fait savoir qu’une légère augmentation touchera les pensions des retraités à partir du mois de mai prochain. A noter, qu’il s’agit d’une augmentation annuelle. Sur ce point, il a rappelé que les retraités ont bénéficié des augmentations qui sont de l’ordre de 50% depuis ces dix dernières années. Sollicité au sujet de la prise en charge à l’étranger, par la Cnas, (caisse nationale de l’assurance sociale), des malades algériens, le ministre a indiqué qu’il appartient aux compagnies d’assurances de prendre en charge leurs assurés une fois à l’étranger. Et d’ajouter qu’une éventuelle intervention de la Cnas n’est pas à exclure, dans le cas où le malade serait dans l’impossibilité de couvrir les frais des soins. Par la même occasion, M.Louh a dévoilé que son département s’attaquera aux assurés tricheurs. Il s’agit, entre autres, selon le ministre, des travailleurs de la Sonatrach qui disposent des arrêts de maladie pour aller travailler dans d’autres entreprises.

Ces derniers bénéficient de la couverture de la Cnas et sont rémunérés par d’autres entreprises où ils collaborent. Le ministre déclare que les cadres de la Cnas vont s’occuper de cette catégorie «de mauvais assurés». Par ailleurs, après son adoption par la chambre basse, le projet de loi relatif aux assurances sociales a fait l’objet de débat au Conseil de la Nation lors d’une séance plénière tenue hier. En cette occasion, les sénateurs, en présence du ministre du Travail ont débattu du projet tel qu’il a été adopté par les députés de l’Assemblée populaire nationale. En sa qualité du représentant du gouvernement, M.Louh a présenté avant-hier, devant la commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la solidarité nationale du Conseil de la Nation, ledit projet de loi. Le ministre a expliqué les nouvelles dispositions contenues dans ce texte. Il a souligné qu’ils s’inscrivent dans le cadre de l’adaptation progressive du dispositif législatif relatif à la sécurité sociale aux développements socio-économiques que connaît le pays, d’une part, et la mise en oeuvre du programme des réformes du système national de sécurité sociale, d’autre part. Tayeb Louh, a expliqué, lors d’une déclaration à la presse, que ce programme comprend trois principaux axes: l’amélioration de la qualité des prestations, la modernisation ainsi que la préservation des équilibres financiers du système de la sécurité sociale afin de garantir sa pérennité. En matière d´amélioration de la qualité des prestations, le projet de loi prévoit, notamment, l´élargissement du champ d´application des conventions auxquelles peuvent souscrire les organismes de sécurité sociale dans le cadre de la généralisation du système du tiers payant et qui intègrent l´ensemble des prestataires de soins et des services y afférents.

En vertu de la présente loi, de nouvelles procédures dans le domaine des assurances sociales ont été instaurées, en utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) et le système Chifa dont les objectifs sont la promotion de la qualité des soins et la rationalisation des dépenses de santé.

Source L’Expression Tahar Fattani

Le Pèlerin

Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés