Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 06:23

Algérie - Les Verts pour une qualification historique - A 90’ du bonheur

algerie CAN 2010

 

Un match décisif attend demain Algériens et Américains pour le passage au deuxième tour du Mondial. A la veille de ce rendez-vous, les coéquipiers de Bougherra sont confiants et conscients de l’importance de leur mission. Ils sont unanimes à parler de qualification et de réalisation d’un objectif jamais atteint par les Verts et qui permettra à toute l’Algérie de chavirer de bonheur.

Très motivés après leur dernière sortie face aux Anglais, ponctuée par un excellent match nul, les camarades de Madjid Bougherra sont très détendus. Une excellente ambiance règne au sein du groupe qui est décidé à ne pas rater cette page de l’histoire.

A l’unanimité, ils parlent de qualification pour le second tour de cette Coupe du monde, chose qui, si elle se réalise, constituera une première pour l’Algérie qui n’a jamais accédé à une autre étape lors de ses deux participations au Mondial. Mais pour prétendre à une qualification en 8es de finale, l'Algérie n’a pas le choix : elle doit impérativement s’imposer face aux USA, demain, pour espérer passer.

Les Verts qui ont mal débuté la compétition en s’inclinant face la Slovénie, ont repris du poil de la bête en parvenant à faire jeu égal avec l’un des favoris de la compétition, l'Angleterre en l’occurrence.

Un résultat et une prestation de haute facture ont donné plus de confiance aux Fennecs, qui ont encore quasiment leur destin entre les mains. Mais pour atteindre leur objectif, les camarades de Karim Matmour devront absolument marquer des buts. Cette inefficacité offensive semble inquiéter tous les Algériens, à leur tête le sélectionneur national, Rabah Saâdane.

Ce dernier prévoit l’intronisation d’un deuxième attaquant pour soutenir Matmour, qui a réussi une belle prestation face aux Anglais, mais il faut reconnaître qu’il a été quelque peu isolé devant les défenseurs de la formation des Three Lions. «Nous sommes une équipe qui aime jouer en contre. Toutefois, il nous a souvent manqué d’appui offensif. Je pense que face aux Etats-Unis, nous allons jouer avec un attaquant de plus», dira le joueur de Borussia Möchengladbach. Cette éventualité permettra à Rafik Djebbour d’effectuer son retour parmi les Verts, lui qui n’a pas été aligné lors du précédent match. «Matmour était un peu esseulé face à l’Angleterre, mais je pense que nous allons jouer avec deux attaquants lors de notre prochaine sortie. Nous sommes obligés de marquer, donc nous devons oser plus en attaque.

Notre problème, c’est que les attaquants manquent de balles devant. Nous ne retrouvons que rarement dans une bonne position de marquer», estime Djebbour. Il faut dire que le système préconisé par le sélectionneur, Rabah Saâdane, oblige l’avant-centre à se déployer et à fournir des efforts supplémentaires, alors que son rôle est de guetter la moindre brèche pour concrétiser les occasions qui se présentent à lui. «Le problème ne concerne pas que les attaquants. Les joueurs du milieu de terrain doivent également faire l’effort de créer des occasions de buts. La logique c'est aussi de dire qu'un deuxième attaquant apporterait plus de solutions. Il faut surtout penser à jouer et à ne pas se précipiter», nous a déclaré Medhi Lacen.

Les joueurs s’entraînent dans la sérénité totale et tout le monde affirme que cette rencontre sera celle des joueurs. «Nous réalisons souvent de grosses performances lorsque nous sommes dos au mur», ne cessent de répéter les Verts. La formation drivée par Rabah Saâdane devra, néanmoins, puiser au fond de ses ressources pour espérer inquiéter l’équipe des USA, elle aussi à la recherche d’une victoire pour se qualifier en 8es de finale.

Les Algériens n’ont rien à perdre. Très décontractés, les hommes de Saâdane affirment qu’ils feront tout pour réussir un retentissant exploit. Tout en reconnaissant la force des Américains, les joueurs algériens ne pensent qu’à la victoire. «Nous n’avons rien à perdre. Nous allons jouer cette rencontre avec la ferme intention de la gagner. Nous avons des arguments à faire valoir», disent les Verts à l’unanimité. Les camarades de Boudebouz parviendront-ils à faire sortir le peuple dans la rue ? Réponse demain vers 18 heures.

L’équipe probable :

M’Bolhi, Kadir, Bougherra, Yahia, Halliche, Belhadj, Lacen, Yebda, Matmour, Ziani, Boudebouz (Djebbour)

Source Infosoir Dj.O.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires