Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 09:34

Algérie - Le piratage l’a tué : Canal + ferme boutique en Algérie

logo-canal-plus.jpg

 

Tchikaaaaa…., c'est fini. Canal + ferme boutique en au Maghreb. La chaîne cryptée française Canal+ a arrêté depuis janvier de commercialiser des abonnements dans les deux pays maghrébins où elle s'était lancée par satellite en 2009, à savoir l'Algérie et le Maroc, a annoncé mardi son PDG Bertrand Meheut.

« En ce qui concerne le Maghreb, nous avons décidé de surseoir à nos investissements commerciaux aussi longtemps que le contrôle du piratage ne porterait pas ses fruits », a déclaré M. Meheut lors de la présentation des résultats annuels de Vivendi, la maison mère du groupe, à Paris.

« Actuellement, le système de contrôle d'accès Viaccess sur certains satellites est détraqué et tant qu'on n'aura pas résolu cette situation, on garde un profil très limité sur ces pays », a-t-il ajouté.

Les abonnés existants, par le biais de cartes prépayées, continueront de recevoir Canal+ par satellite jusqu'à fin 2011, a précisé une porte-parole interrogée par l'AFP. Le lancement du bouquet de chaînes satellitaires en Tunisie, initialement envisagé, est de fait repoussé lui aussi, a-t-elle par ailleurs indiqué.

« La chaîne Canal+ au Maghreb reprend essentiellement le contenu de la grille des programmes de la chaîne Canal+ en France métropolitaine et diffuse à titre exceptionnel des productions locales (comme le Festival de Marrakech) », expliquait le groupe dans un document récent.

Elle détient toutefois moins de droits sportifs que ses chaînes africaines, mais diffuse certains championnats locaux, comme le championnat de football algérien.

Canal+ ne détaille pas le nombre d'abonnés qu'il a au Maghreb. Il chiffre uniquement, à 820.000, le nombre de clients de sa filiale Overseas (outremer), qui couvre les Caraïbes, l'Océan Indien, le Pacifique et l'Afrique.

En mars 2009, Canal + a lancé une grande pompe une opération pour tenter de  conquérir le marche en Algérie où la chaîne compte de nombreux fans. Depuis la fin des années 1980, les Algériens sont particulièrement friands des programmes de cette chaîne (cinéma, sport mais aussi les films pornographiques).

« Nous avons l’ambition modeste à travers cette offre ciblée, affirmait à l’époque Jean-Noël Tronc, président-directeur général de Canal Overseas, Nous allons procéder par étapes. D’abord, le lancement en Algérie. C’est le marché le plus important pour nous. Ensuite, au Maroc, dans les prochaines semaines, puis en Tunisie. Tout se met en place à travers cette ouverture progressive. »

Jean-Noël Tronc expliquait encore à l'époque que des dizaines de milliers de cartes d’abonnement ont été déjà vendus depuis le début de la diffusion, le 21 janvier 2009.

Mois de deux ans après le lancement de l’opération, celle-ci a fini par capoter à cause du phénomène du pirate devenu un véritable fléau en Algérie.

Des millions d’Algériens ont recours à des décodeurs pirates pour capter les chaînes satellitaires alors que les modules et les cartes permettant l’accès aux bouquets satellites se vendent illégalement au vu et au su des autorités.

Source DNA Nadir Athmani

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires