Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 08:10

Algérie – 2ème Marathon international d’Alger 

Une bien belle aventure

marathon-alger.gif

 

Benkrama Nabil chez les hommes et Bendebah Abla chez les dames ont remporté, hier, la 2e édition du marathon international d’Alger, qui a enregistré la participation d’environ 700 athlètes dont certains venus de pays étrangers.

Le coup d’envoi de la course a été donné à l’Office du complexe olympique Mohamed-Boudiaf alors que l’arrivée a été programmée devant la Grande-Poste d’Alger. La course des seniors, courue sur une distance de 42,195 km, est revenue au sociétaire du Centre de préparation des équipes militaire (CRPESM) Benkrama Nabil, suivi de son coéquipier Belkerdoussi Ali et d’Abed El-Hachemi (Arris, Batna).

Chez les dames, la première place est revenue à Abla Bendebah (C. Nacera Nounou, Alger) devant Messaoudi Nassima (Protection civile, Alger) et Djekak Djemaia (Sûreté nationale, Oran).

«La concurrence a été rude surtout de la part de mes coéquipiers de l’équipe du CRPESM. J’ai préparé sérieusement ce marathon par un stage à Tamanrasset. Je suis heureux par cette victoire qui confirme mon statut de champion d’Algérie du semi-marathon (21 km) et ma quatrième place au dernier championnat du monde militaire», a déclaré à l’APS Benkrama Nabil à l’issue de la course.

Belkerdoussi Ali, deuxième, a reconnu que le vainqueur de la course a vraiment mérité sa victoire vu sa domination tout au long du parcours. «Je suis satisfait par cette deuxième place derrière un Benkrama des grands jours qui mérité cette victoire vu qu’il était mieux préparé que ses concurrents à ce rendez-vous», a déclaré Belkerdoussi, qui a gagné la première édition du marathon d’Alger.

Chez les dames, la sociétaire du Chabab Club Nacéra Nounou d’Alger Abla Bendebah victorieuse de l’édition précédente en 2009, n’a pas caché sa satisfaction d’avoir gagné le marathon d’Alger pour la deuxième fois de suite. «Je suis contente de ma deuxième consécration. J’ai été quelque peu gênée par la chaleur, mais j’étais dans mon jour et j’ai réussi à l’emporter», a-t-elle fait savoir.

Le 2e marathon international de la ville d’Alger a vu l’organisation de deux autres courses simultanées, une sur une distance de 11 km et qui a consacré Amirat Badredine (CRPESM) chez les hommes et Merrak Hafida (Alger) chez les dames et une autre de 20 km qui est revenue à l’athlète Moulay Slimane (CRPESM) chez les hommes et Drissi Berkahoum (DGSN) chez les dames. Notons que le directeur du Jeune Indépendant Amine Alouache et sa fille Fériel ont participé et remporté haut la main… les deux dernières places du podium.

Source Le Jeune Indépendant R.S.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires