Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 09:31

Algérie - Tout le Maghreb est concerné:

 disparition annoncée des chaînes

 françaises

 ecran-plat.jpg

 

Les chaînes françaises inaccessibles fin 2011 ? Certains doutent qu'elles puissent disparaître définitivement des écrans maghrébins, d'autres soulignent que leur pénétration s'est considérablement réduite ces dernières années et que leur disparition risque de passer inaperçue. Actuellement, les chaînes françaises publiques et la chaîne franco-allemande Arte sont accessibles sur le satellite AtlanticBird3 (AB3) - qui se situe à 5 degrés ouest, ce qui le fait confondre par beaucoup avec le NileSat (7 degrés ouest). Depuis le cryptage hermétique de Canal+ et TPS, les téléspectateurs maghrébins, encore attachés aux chaînes françaises, se sont rabattus sur cette solution qui se trouve juste «à côté de NileSat». Si les chaînes françaises en question qui ne sont pas cryptées - leur réception ne pose donc pas de problème de légalité - quittent définitivement le satellite AB3 en 2011, elles perdront une catégorie minoritaire de téléspectateurs, très francophiles, qui répugnaient encore à basculer vers les offres multiples venant des cieux arabes. 
Ces chaînes arabes favorisent une diffusion de la langue anglaise puisqu'elles offrent des films - souvent récents - en VO sous-titrés en langue arabe. Les téléspectateurs qui «résistent» à la pénétration sont le dernier carré d'un auditoire des télévisions françaises qui, de position dominante dans les années 80 avec l'extension de la parabole, n'ont plus aujourd'hui qu'une pénétration très minoritaire. 
La disparition éventuelle des chaînes de télévision françaises de l'espace maghrébin soulèvera sans doute davantage de questions en France sur le registre de «l'affaiblissement» du rayonnement culturel français que dans les pays du Maghreb où la «réorientation» vers les offres satellitaires arabes s'est largement opérée. Que ce soit pour le cinéma ou le football, les chaînes arabes font des offres - gratuites ou payantes - qui les ont installées en position dominante. Pour de nombreux Algériens, la «disparition» éventuelle des chaînes françaises laisse froid.  
Tout dans la Dream Box !
Les discussions se focalisent actuellement sur la décision d'Al Jazeera d'imposer à ceux qui ont déjà un abonnement chez elle d'acheter des cartes spéciales Coupe du monde. De nombreux détenteurs de cartes n'ont pas apprécié qu'ils soient obligés d'acheter de nouvelles cartes. «Al Jazeera était assurée de vendre de nombreuses cartes à ceux qui ne sont pas abonnés et qui feront tout pour suivre les matchs. Elle n'avait pas besoin de faire payer ceux qui détenaient déjà des cartes, elle pouvait donner une prime à la fidélité», explique un spécialiste. Apparemment Al Jazeera a fait des calculs différents : elle est sûre de vendre. Même les grincheux y mettront le prix

Si d'ici 2011, l'Etat français n'a pas pris des dispositions pour veiller à la présence des TV françaises chez la petite minorité de Maghrébins qui n'a pas encore basculé vers les cieux arabes, les solutions pirates restent toujours ouvertes. La plus intéressante actuellement sur le marché suppose la détention de l'ADSL. Si cette condition est réunie, vous pouvez acheter la Dream Box pour 16.000 dinars, soit le coût du démodulateur et six mois d'abonnements. Branchez le tout sur les satellites Astra, HotBird et NileSat et vous avez tous les bouquets cryptés à disposition : Canal+, la vraie pas la faisandée officielle pou l'Afrique du Nord, Al Jazeera, Art, Sky, Showtime
Films, foot, docu L'offre est imbattable. Le seul risque avec cette solution pirate est une addiction qui empêcherait les mordus d'aller travailler 
 

Source Le Quotidien d’Oran M. Saadoune 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires