Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 07:11

Ariège – Pyrénées - Festoyer dans les rues de Mirepoix

defile-mirepoix.jpg

Le grand défilé historique de Mirepoix, le plus grand d'Ariège

 

Oyé, Oyé, venez à cette 31e édition des fêtes historiques de Mirepoix ! Cette année, le thème est celui des Pyrénées, de la période préhistorique à nos jours. Vous pourrez croiser dimanche lors du grand défilé toutes les figures historiques qui ont marquées ce territoire : les Magdaléniens, Julius Serenus, Henri de Navarre, Roland de Roncevaux, l'incontournable Gaston Fébus ou encore le peintre officiel de Louis XIV, Yacinthe Rigaud. Avec ses 250 figurants, le défilé historique de Mirepoix est le plus grand de l'Ariège. Pas moins de 4000 costumes ont été façonnés pour l'occasion.

À ne pas manquer cette année, la présentation d'animaux sauvages par le dresseur aveyronnais Jean-Philippe Roman. Qui dit Pyrénées, dit ours… Vous pourrez samedi et dimanche approcher Malek, cet ours brun, star des plateaux de cinéma (on a pu notamment l'apercevoir dans Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré) mais aussi des loups et des aigles pour un spectacle 100 % sauvage.

Dès aujourd'hui et jusqu'au 26 juillet, Mirepoix revêt ses costumes d'époque et embarque les spectateurs dans une ambiance moyenâgeuse : campement médiéval, balade aux flambeaux avec contes et légendes. Admirez le travail d'orfèvre des artisans mirepassiens sur le marché artisanal, regardez les démonstrations de bûcheronnage à l'ancienne et de forgeronnerie. Côté musique, de nombreux groupes venus de toute la région Midi-Pyrénées vous feront danser et voyager dans un autre temps. Les Mascarets pour la période médiévale, Aragon et Castille dans un style guinguette avec leur orgue de barbarie, Les Tornals vous raviront les yeux avec leur jongleur et les oreilles avec leurs six instrumentistes. Le lundi 26 juillet à partir de 22h, le bal de clôture sera animé par les Troubadours dans un style folklorique.

Les enfants ne seront pas délaissés puisque des chasses au trésor mais aussi des jeux géants en bois sont proposés.

Les fêtes historiques de Mirepoix c'est aussi l'occasion de découvrir ou redécouvrir l'authenticité architecturale de la cité ariégeoise fondée au XIIIe siècle : sa remarquable place centrale avec ses couverts et ses maisons à colombage, le château de Terride dont la première mention remonte à l'année 960 mais aussi le chêne vert près du pont, un arbre majestueux vieux de plus de 800 ans.

Pratique

Les fêtes historiques ont lieu du 23 au 26 juillet. Pour consulter le programme, rendez-vous sur le site: www.tourisme-mirepoix.com

Téléphone 05 61 68 83 76.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires