Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 07:23

Ariège – Pyrénées - Foix. «Le plus beau stade nautique de France»

stade-nautique-foix.jpg

 

Un mois avant les championnats du monde juniors de canoë-kayak, «l'espace d'Ariège» a été officiellement inauguré hier. L'aménagement du Rebech est superbe.

C'est Vincent Hohler, le président de la Fédération française de canoë-kayak, qui le dit : « Je crois pouvoir dire qu'on est en présence du plus beau stade nautique de France. » Hier, « l'espace d'Ariège » a été officiellement inauguré. « Notre département peut s'enorgueillir d'avoir à disposition un site aussi splendide » renchérit Jacques Billant, préfet de l'Ariège. Il faut dire que la métamorphose du site du Rebech, qui existe depuis une vingtaine d'années, a été spectaculaire. Et, avouons-le, totalement réussie. Même s'ils ne sont que dans un mois (8-11 juillet), les championnats du monde juniors de canoë-kayak ont franchi une étape décisive hier. Il ne manque plus que les compétiteurs. L'écrin qui est mis à leur disposition est un petit bijou. « Nous voulions faire un espace sportif-de compétition et ludique-, un pôle de développement durable et un lieu qui s'adresse à tous les publics » avance Jean-Noël Fondère, maire de Foix. Alain Quiot et Delphine Bernard, architectes (société TerreHistoire), ont respecté à la lettre le cahier des charges. « L'objectif, c'était de tenir compte du site, de l'esprit du lieu. Cette rivière a une telle personnalité. » Aménager le site fuxéen sans le dénaturer, voilà la ligne de conduite. « On n'a fait que sculpter ce qui existait déjà. » Site naturel par excellence, le Rebech n'avait besoin que de petites retouches. Exemple, les rochers.

Tout le site accessible aux personnes handicapées

« Tous les obstacles que vous voyez ont été faits avec des morains-pierres érodées par les glaciers-, explique Alain Quiot. On est allées les chercher dans les carrières environnantes. » Juste à l'entrée du site, devant le club house, la plus belle, « véritablement sculptée », accueille le public. « Notre envie c'était d'assurer, partout, l'harmonie du site. » A part les acacias, « peste végétale », coupés, rien n'a été arraché, découpé. « On a repris les végétaux qui existaient au bord de la rivière et on a réaménagé l'espace. » Tout doit s'intégrer dans son environnement. Rembardes en « bois métal », poubelles en « gris mousse », rien ne doit ressortir du paysage. Le spectateur doit se sentir chez lui. « On n'a pas besoin de panneau pour savoir où aller. On se laisse porter. » Même les tribunes sont « écolos. » Des galets mis dans des galions (cages). Discret et très élégant. Si vous ajoutez une grande campagne de nouvelles plantations, vous obtenez un espace aéré. « Et il faut ajouter que tout a été pensé pour que tout le site soit accessible aux personnes handicapées. » « L'espace Ariège » a séduit. Tout est prêt. Les championnats du monde juniors sont lancés. Sur « le plus beau stade nautique de France », ils s'annoncent superbes.

Les animations

Concerts et animations gratuites en centre ville. Jeudi 8 juillet. Sous la grande halle, JAW (afro jazz) à 21 heures. Vendredi 9 juillet. Sous la grande halle, Chocolats Blancs (percussions) à 21 heures; les Maores (jonglage) à 22 heures; à la halle Saint-Volusien, Dissonances (rock) à 22h30. Samedi 10 juillet. A 19 heures, chapiteau du centre culturel, BRoy (chanson française); à 21 heures, sous la grande halle, les Palymobiles (rock); à 22 heures, halle Saint-Volusien, film en plein air «La très, très grande entreprise.» Dimanche 11 juillet. 19 heures: cghapiteau du centre culturel, apéritif concert avec Lord Byron (blues gospel reggae).

Le chiffre : 100

bénévoles>Mobilisés sur l'organisation. Une centaine de bénévoles ariégeois sont et seront mobilisés pour l'organisation de ces championnats du monde juniors de canoë-kayak.

« Il fallait tenir compte du site, de l'esprit du lieu. Ici, cette rivière a une telle personnalité!» Alain Quiot, architecte des aménagements de «l'espace Ariège.»

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires