Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 07:27

Maroc - Quinze personnes ont trouvé la mort, dont six Français, selon la télévision marocaine...

Le-cafe-Argana--sur-la-place-Jemaa-el-Fna.jpg

 

Des Français font partie des victimes de l'explosion qui a tué quinze personnes et en a blessé vingt autres dans le café Argana sur la place Jamâaa el-Fna à Marrakech ce jeudi. L'information a été communiqué par l'Elysée: «Le président de la République condamne avec la plus grande fermeté cet acte odieux, cruel et lâche qui a fait de très nombreuses victimes parmi lesquelles des Français», indique le texte.

Selon l'AFP, des Français font en effet partie des blessés. Selon la télévision marocaine, parmi les 15 morts figurent 10 étrangers dont 6 Français. Cependant, «on ne peut pas pour l'instant déterminer avec précision les identités de toutes les victimes», a indiqué une source médicale ayant requis l'anonymat. «Nous attendons l'autorisation du Parquet pour procéder à l'identification des corps», a ajouté cette source.

Un attentat kamikaze

L'explosion est un «attentat», a indiqué le ministère marocain de l'Intérieur. La piste d'un accident puis celui d'un acte «criminel» avaient d'abord été envisagées. Joint par 20Minutes, le porte-parole du gouvernement marocain, Khalid Naciri, a assuré: «Les premiers indices de l'enquête démontrent catégoriquement qu'il s'agit d'un attentat.»

Une source officielle a ajouté qu'il s'agirait de l'oeuvre d'un «kamikaze». Un témoin qui était au café Argana a rapporté qu'«un individu est rentré dans le café et a déposé une bombe avant de sortir», indique l'AFP. Selon BFM TV, un client vêtu d'un T-shirt du Real Madrid aurait passé commande avant de se faire exploser.

La signature d'Aqmi?

Selon un fonctionnaire de la préfecture de Marrakech, travaillant à l'hôpital où certains corps ont été transférés, «il pourrait s'agir d'un attentat perpétré par un kamikaze». «Nous avons trouvé des clous dans l'un des corps», a-t-il indiqué. Cependant, aucun responsable n'a dit si la piste islamiste était retenue à ce stade de l'enquête. La dernière opération majeure commise par les islamistes remonte aux attentats suicide de mai 2003 à Casablanca qui avaient fait plus de 45 morts.

Pourtant, l’attentat porte «peut-être» la signature d’Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), selon Fahd Iraqi, rédacteur en chef de l’hebdomadaire marocain Tel Quel. «En début de semaine, une vidéo, attribuée à Aqmi proférait des menaces à l’égard du Maroc», a-t-il dit sur Europe 1. Il a également tenu à différencier les auteurs d el'attentat des «manifestants qui ont demandé des réformes» ces derniers mois: «Les manifestants sortis dans la rue ne sont pas des terroristes, ils sont des manifestants pacifistes qui veulent une "démocratisation" du Maroc.»

Enquête

Mohammed VI, le roi du Maroc, a ordonné une enquête rapide et transparente sur l'attentat, a annoncé un communiqué du cabinet royal. Le souverain a «ordonné aux ministres de l'Intérieur et de la Justice d'informer l'opinion publique des conclusions des investigations, avec toute la célérité et la transparence requises», selon le communiqué.

Il leur a demandé de le faire «en veillant à dévoiler la vérité, et en s'astreignant à la primauté de la loi et à la préservation de la quiétude et de la sécurité des personnes et des biens, sous l'autorité de la justice». Une enquête préliminaire a par ailleurs été ouverte à Paris, a annoncé le parquet ce jeudi en fin de journée

Source 20minute.fr B.D. avec agences

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires