Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 17:21

Les négociations «avancent bien»

voitures-algerie-copie-1.jpg

 

Aucun accord n’a encore été signé avec Renault en vue de son installation en Algérie mais le ministre de l’Industrie se dit confiant. Les négociations avancent bien et les deux parties sont au stade des discussions des modalités de commercialisation, des gammes de véhicules et de la nature de l'investissement.

- Alger (Le Soir) - Pas d’échéance ni de calendrier précis. La concrétisation du partenariat avec le constructeur prendra le temps nécessaire à ce type de contrats. C’est Mohamed Benmeradi qui le disait hier sur les ondes de la Chaîne III. «Avec Renault nous avons bien avancé, ça ne veut pas dire que nous sommes arrivés à un accord, mais en tout cas, on parle de modèles techniques, de commercialisation, de gamme et de la nature de l'investissement. Nous avons encore énormément de questions à régler. Les négociations dans le cadre des partenariats industriels prennent des fois 6 à 8 mois pour aboutir à de premiers accords qui seront ensuite finalisés dans des mémorandums plus précis» a-t-il indiqué, précisant que les discussions entamées il y a plus de trois ans avaient été interrompues momentanément car l’offre du constructeur français ne correspondait pas aux attentes de la partie algérienne. «Nous avions considéré que l’offre faite par Renault n’était pas intéressante pour nous car ne prévoyant pas un grand niveau d’intégration. Renault voulait une usine de montage à Rouiba alors que nous, on voulait lancer les jalons d’une industrie automobile. Nous voulons la mise en place d’une usine qui atteindra 50% d’intégration au bout de 5 ans et pour réaliser 100 000 véhicules», a expliqué Benmeradi en précisant : «Nous avons eu déjà deux rounds. Un troisième round est prévu également en marge d'un forum de la PME qui se tiendra fin mai prochain à Alger. D'ici là, il se peut effectivement que je fasse un déplacement à Paris pour voir l'état d'avancement de l'ensemble des dossiers de la coopération et pas uniquement le dossier de Renault.» L’Algérie a également engagé des discussions avec le constructeur allemand Volkswagen et «est dans l'attente de la réaction du constructeur allemand à la fiche technique contenant nos requêtes». Il n’existe, cependant, aucun projet pour la construction d’une voiture 100% algérienne. «Ce n’est pas à l’ordre du jour», a coupé court le ministre à une question relative à un projet qui a fait couler tant d’encre.

La règle du 49- 51% «réaménagée»

Le ministre de l’Industrie a confirmé hier que la règle du 49- 51% appliquée pour le partenariat avec les étrangers sera réaménagée «dans la structure du capital» et non pas dans les règles d’application. Il a expliqué que même lorsque le partenaire algérien était majoritaire, rien n’empêchait que le management soit confié au partenaire étranger, reconnaissant que des problèmes peuvent cependant se poser dans le cadre des PME qui sont majoritairement familiales à l’étranger et qui au moment de l’ouverture du capital peuvent rencontrer des difficultés.

Source Le Soir d’Algérie Nawal Imès

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires