Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 08:23

Relations algéro-américaines - Hillary Clinton annoncée avant la fin 2011 en Algérie

medelci clinton

 

Pour la secrétaire d’état US aux Affaires étrangères, la présence de son homologue algérien à Washington se justifie par la “relation très importante que les États-Unis entretiennent avec l'Algérie”, dont découle la volonté des deux parties de les raffermir, d’autant plus que Mme Clinton a qualifié d’“extrêmement encourageant”, le programme de réformes algériennes.

Entre Alger et Washington, les voyants sont au vert, si l’on juge par les déclarations faites respectivement lors d’un point de presse mardi dans la capitale américaine par la secrétaire d’état US et son homologue algérien, à l’issue d’une visite de deux jours aux States du ministre algérien.
Ce déplacement aura apparemment permis de rapprocher les positions des deux pays, comme l’indique cette déclaration à l’APS de Mourad Medelci. “Ce qui est retenu principalement de cette visite est la consolidation des relations bilatérales qui sont déjà importantes et qui se développent d’une année à l’autre”. Même son de cloche du côté américain, comme l’a confirmé Hillary Clinton en recevant son homologue algérien au département d’état. “Le ministre Medelci est ici au nom d’une relation très importante que les États-Unis entretiennent avec l’Algérie”. Dans le même ordre d’idées, elle a ajouté que les États-Unis sont “très reconnaissants pour l’excellente coopération” dont ils ont bénéficié de l’Algérie en matière de lutte contre ce fléau et de sécurité.
De son côté, Mourad Medelci a indiqué que “cette visite s’inscrit dans le cadre de la régularité des consultations entre l’Algérie et les États-Unis, qui ont donné également l’occasion à plusieurs responsables américains d’effectuer fréquemment des visites en Algérie”.
Il révélera au passage qu’une première visite en Algérie de Mme Clinton est prévue au cours de l’année 2011, tout en soulignant “les efforts engagés par l’Algérie et les États-Unis afin de développer la coopération dans les domaines aussi importants que la lutte contre le terrorisme”. Le chef de la diplomatie algérienne affirmera que sa présence aux États-Unis aura permis de traiter les dossiers de la coopération bilatérale et qu’il “a été également donné la priorité, par les deux parties, à la coopération économique et universitaire, deux créneaux qui se développent d’une manière satisfaisante et qui devraient pouvoir évoluer davantage à l’avenir” grâce à des “mécanismes de renforcement de cette coopération”. Profitant de l’opportunité de son séjour américain, Mourad Medelci a donné à Hillary Clinton un aperçu général sur la situation en Algérie et explicité le contenu des réformes annoncées par le président Abdelaziz Bouteflika le 15 avril dernier, dont les objectifs et le calendrier ont été précisés lundi lors d’un Conseil des ministres.
En prenant connaissance des détails de ce vaste programme de réformes, la secrétaire d’état US l’a considéré comme        “extrêmement encourageant”, indiquera M. Medelci. La situation prévalant dans plusieurs pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord a été également au menu des entretiens des deux ministres.
à ce sujet, les deux parties ont exprimé les “mêmes préoccupations à l’égard de la situation en Libye” et qu’ils ont relevé qu’il était “absolument nécessaire qu’un cessez-le-feu soit décidé le plus rapidement possible par l’ensemble des parties concernées”, affirmera le chef de la diplomatie algérienne, qui ajoutera précisera que le but est de permettre qu’une “solution politique répondant aux aspirations légitimes du peuple libyen puisse se développer et permettre une solution finale à cette crise”.
Au sujet des relations entre l’Algérie et les autres pays maghrébins abordées par les deux responsables, il dira que “la Tunisie est en phase de transition  que nous soutenons, et le Maroc avec lequel l’Algérie a, depuis plusieurs mois, abordé les questions de coopération bilatérale sous un angle pragmatique”. Concernant le Maroc, M. Medelci déclarera que les ministres algériens et marocains de plusieurs secteurs vont devoir, et ont commencé à le faire, “développer une coopération qui peut apporter ses fruits et qui peut, donc, contribuer à la normalisation des rapports sur le plan bilatéral”.
Sur la question du Sahara occidental, le ministre a fait savoir que lui et Mme Clinton ont “convenu que le devenir de ce dossier soit entre les mains de l’ONU et qu’ils devront encourager et continuer à le faire”, rappelant que l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, avait formulé l’espoir que l’année 2011 puisse effectivement enregistrer une reprise des négociations officielles entre les le Front Polisario et le Maroc.
Mourad Medelci insistera sur le fait que la question du Sahara occidental a été évoquée avec son homologue américaine “sous l’angle de notre conviction qu’il fallait, maintenant, que les deux parties puissent diligenter plus d’efforts pour aboutir, sous l’égide des Nations unies, à une solution le plus tôt possible”.    

Source Liberté Merzak Tigrine

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires