Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 08:57

Les Verts doivent une revanche à leurs supporters

equipe-Alg-rie.jpg

 

Même si cette confrontation amicale entre l’Algérie et le Gabon, ce soir au stade du 5-Juillet, intervient en pleine période estivale, elle est importante puisqu’elle servira de préparation en vue du premier match officiel des Verts, le 3 septembre prochain sur la même pelouse, contre l’équipe de Tanzanie, et ce pour le compte des éliminatoires de la CAN 2012 dans son groupe D.

Rabah Saâdane a déjà annoncé la couleur en affirmant que ce match contre la formation gabonaise lui permettra d’évaluer l’état général de ses joueurs, surtout que la plupart d’entre eux n’ont repris les entraînements que le 15 juillet et ne sont toujours pas au mieux de leur forme.
Le sélectionneur national a même tenté de lancer un message en direction des supporters pour leur dire que les joueurs sont loin de leur niveau et qu’ils doivent être indulgents avec eux. On ne sait pas si tout le monde partage cet avis, mais il est clair que quand on joue à domicile, même si on affronte l’équipe du Gabon, qui reste très respectable avec sa 34e position mondiale, on joue pour gagner.
Dans ce genre de match, il faut aller chercher la victoire, surtout que les Verts ont laissé leurs supporters sur leur faim lors du dernier Mondial sud-africain, sans oublier le fait que l’équipe n’a pas marqué le moindre but depuis le match Algérie – Côte-d’Ivoire, lors de la phase finale de la CAN en janvier dernier en Angola, si l’on excepte le but inscrit sur penalty face à l’équipe des Emirats arabes unis, en juin dernier, en match amical, en Allemagne. Cette formation n’évoque pas forcément de bons souvenirs pour les coéquipiers de Karim Ziani, qui ont été laminés à Annaba par cette même équipe sur le score de 3 à 0, et ce pour le compte des éliminatoires du Mondial 2006, avant de leur infliger une autre défaite en match amical en France sur le score de deux buts à zéro en août 2006.

C’est autant de motivations pour les Verts pour les pousser à aller chercher la victoire. La sélection algérienne sera toutefois privée lors de cette confrontation de son capitaine d’équipe Antar Yahia, qui sera suspendu le 3 septembre prochain pour le match officiel contre la Tanzanie, tout comme Medhi Lacen, qui souffre toujours d’une pubalgie.

De son côté, l’entraîneur du Gabon, Gernot Rohr, a déjà annoncé la couleur en déclarant que son équipe est venue en Algérie afin de bousculer un mondialiste. Cette formation, qui est déjà qualifiée à la phase finale de la CAN 2012, puisqu’elle coorganise cette compétition avec la Guinée équatoriale, espère jouer le maximum de matches afin d’être au rendez-vous chez elle. Les Algériens doivent donc se méfier de ces Gabonais.

Pour information, le match sera dirigé par un trio d’arbitres marocains, avec comme directeur de jeu Khalil Rouaïssi qui sera assisté de Redouane Achik et Bouazza Rouani.

Source Le Jeune Indépendant F.B.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires