Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 11:04

Goulier neige - La mini station ariégeoise ouvre grand ses portes

goulier-neige.jpg

 

Cette année, la station propose une nouvelle piste bleue: «la montagnette».

Aujourd'hui marque le début de la saison hivernale à Goulier. Après les derniers préparatifs d'hier, la station ouvre ses portes aux familles. Ambiance blanche et chaleureuse garantie.

Fourmillement des salariés, vrombissement de la dameuse, et rires de quelques enfants chanceux, hier, l'heure était aux derniers préparatifs à Goulier. Pistes damées, remontées contrôlées, filets de sécurité posés, bureau des locations nettoyé, tout y passe ! La station se met sur son 31 avant d'accueillir ses premiers clients aujourd'hui.

La station de Goulier-neige reste le petit poucet des stations ariégeoises, et le revendique ! « Il y règne une ambiance familiale inchangée depuis 40 ans, souligne Claude Téron, président de la régie Goulier-neige, et maire du village du même nom. Cependant, on n'est plus à l'époque des bénévoles, on ne bricole plus ! Cette saison, c'est une quinzaine de personnes qui travaillent en roulement à Goulier-neige. Aujourd'hui, la gestion de la station est une compétence de la communauté de communes du Vicdessos ».

Côté nouveauté cette année : voici « la montagnette », nouvelle piste bleue du domaine qui ramène à 7 le nombre de kilomètres skiables. Au total, ce sont donc une piste baby, un espace débutants, un espace luge, deux pistes bleues et deux rouges, et une télé corde gérée par l'école de ski qui sont accessibles au public.

En revanche, point de neige de culture au programme pour la saison… Si des travaux ont été entrepris pour la création d'un réseau, ils n'ont pu être menés à terme. La faute à de mauvaises conditions météorologiques qui ont rendu impossible la confection de la retenue collinaire (ouvrage de stockage de l'eau).

Une station attractive

Chaque année, ce sont en moyenne 11 000 skieurs qui viennent traîner leurs skis sur la station. Même si le public est essentiellement ariégeois ou du bassin toulousain, Gilles Ci Vera, directeur d'exploitation de la station, se targue même d'avoir vu « des Anglais et des Américains ! »

Le plus de la station : « un très bon relationnel avec un cadre et un esprit familial ». Bilan : pas de bouchons au télésiège, la possibilité pour tous de skier sans encombres, et un snack aux pieds des pistes pour les petites fringales ! Quant à la durée d'ouverture, on l'espère le plus longtemps possible !- certaines mauvaises langues diront « neige de février, c'est de l'eau dans un panier »…Peu importe, aujourd'hui, c'est l'heure de chausser ses skis !

Repères

« Depuis des années, l'esprit de la station est toujours le même, il n'y a eu aucune variation. Il reste familial et nous tenons à ce qu'il le reste ».

Claude Teron, président de la régie Goulier Neige

Goulier et ses tarifs

Forfaits :

-A la journée : 14 euros par adulte (-65ans), 11 euros par enfant (-18 ans).

-A la demi-journée, 11,50 euros par adulte, 9,70 euros par enfant. gratuit pour les moins de 6 ans et les plus de 65 ans.

-Pass famille 2 enfants : 45 euros

-Carte saison : 150 euros pour les adultes, 110 euros pour les enfants.

Location de matériel (ski, surf, chaussure…) :

-A la journée : 13 euros par adulte, 13 euros par enfant (-18 ans).

-A la demi-journée, 11 euros par adulte, 11 euros par enfant.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires