Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 04:14

Près de 20 wilayas touchées

tizi ouzou apres les intemperies

 

Ces intempéries ont bloqué les routes principales dans plusieurs endroits.

Les précipitations de neige et de pluie qui se sont abattues ce week-end sur les régions est et centre du pays ont provoqué d'énormes désagréments aux populations.
Ainsi, plus de 20 willayas sont touchées par ces intempéries qui ont bloqué les routes principales dans plusieurs endroits.
La wilaya de Tizi Ouzou est sévèrement touchée. Dans un point de situation, les services de la Protection civile ont enuméré toutes les routes coupées par les neiges. C'est le cas de la RN30 reliant la daïra des Ouacifs et la wilaya de Bouira, coupée à la circulation, suite au cumul de neige, au Col de Tizi Khouilel. Pareil pour les chemins communaux et les axes routiers menant vers les villages difficiles d'accès à la circulation, suite aux chutes de neige. Plusieurs autres routes n'ont pas échappé à la situation.
La R.N15 reliant Aïn El Hammam et la wilaya de Bouira, coupée à la circulation au lieu dit Tirourda. Dans la wilaya de Sétif, notamment dans le nord montagneux de cette région, plusieurs axes routiers ont été coupés, selon un communiqué du groupement de la Gendarmerie nationale.
Il s'agit de la RN75 reliant Sétif à Béjaïa, coupée à hauteur de Tizi N'braham, ainsi que de la RN 9-A entre les communes d'Ouricia et de Aïn El Kebira, au niveau de la localité de Zaïri. «Depuis la matinée de jeudi, la RN 76 reliant les wilayas de Sétif et Bordj Bou Arréridj est entièrement paralysée jusqu'à la localité d'El Hadj, alors que la RN 5 reliant Sétif à Constantine, parallèle au tronçon autoroutier Est-Ouest, enregistre de grandes difficultés de la circulation, a-t-on expliqué. Le CW131 reliant les communes de Tala Ifacène et Kherrata, dans la wilaya de Béjaïa, est coupé à hauteur de la commune d'Ouled Amor, de même que le CW 169 reliant la RN 9 à Aïn El Kébira, obstrué à hauteur de la localité d'Ouled Yaïche. Le CW 139 faisant la jonction entre la commune de Aïn Arnat et l'aéroport du 8-Mai 1945, est entièrement fermé, de même que le CW 117 entre les communes de Djemila et Beni Fouda. La circulation routière est également fermée sur le chemin communal (CC) 90 reliant Aït Tizi à Bouandès, ainsi que les CC 100 et 101 entre Aïn Noual M'zada et Bouandès, a ajouté la même source. Dans la wilaya de Guelma, la circulation est impossible sur la RN20 reliant les wilayas de Guelma et de Constantine, plus précisément au niveau des communes de Sellaoua-Announa et Ras El Agba et au village de Aïn Amara à cause de l'amoncellement de la neige, ainsi que sur la RN 80, sur le tronçon reliant les communes de Guelma et Sedrata, dans la wilaya de Souk Ahras, selon la même source.
Une situation analogue est constatée sur la RN 102 dans son segment reliant la commune d'Oued Zenati à la wilaya d'Oum El Bouaghi ainsi que sur plusieurs chemins de wilaya à l'instar du CW 133 reliant les communes de Tamlouka et de Aïn Abid (Constantine) et le CW 123 entre la localité de Aïn Mekhlouf et la RN 20 menant vers la wilaya d'Oum El Bouaghi.
Dans la wilaya de Skikda, le CW 33 est obstrué sur le segment reliant les communes d'Ouled H'baba et Bordj Sebat (Guelma), a indiqué la même source, ajoutant que les services concernés sont actuellement sur le terrain pour libérer la RN 3 à hauteur du col d'El Kantour. Dans la wilaya de Batna, plusieurs tronçons sont coupés depuis mercredi en dépit de l'intervention des services d'entretien de la direction des travaux publics (DTP) de la wilaya, a indiqué M.Abderrahmene Abdi, le directeur du secteur.
Il a précisé, à ce propos, que les engins de déneigement sont entrés en action pour libérer de nombreux axes de communication, bloqués à la circulation en raison des fortes chutes de neige. Tous les moyens humains ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de l'opération, a-t-il dit. Les interventions ont ciblé, notamment la RN 31 reliant les wilayas de Batna et de Biskra au niveau de la localité d'Arris, de la RN 77 entre les communes de Batna et de Merouana et de la RN 87 (Biskra-Batna) à Theniet El Abed et à Aïn Tine, selon les services de la Protection civile qui ont noté que ces fortes chutes de neige et de pluie ont également inondé la chaussée, coupant trois chemins de wilayas en l'occurrence les CW 45, 31 et 54. La wilaya de Khenchela a vécu les mêmes conditions climatiques, conduisant les services de la Protection civile à mettre en place un plan d'urgence d'intervention impliquant également la Gendarmerie nationale, les services des travaux publics et les différentes communes, a indiqué le directeur de la Protection civile.
Ce responsable a affirmé, dans ce contexte, que les équipes d'intervention demeurent toujours mobilisées pour faciliter la circulation en s'employant à dégager l'ensemble des axes routiers enneigés, particulièrement dans les régions isolées
.

Source L’Expression Idir Tazerou

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires