Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 08:00

L’Automobile - Haut de gamme français - Un espoir nommé Metropolis

Citroen-Metropolis.jpg 

Le salut du haut de gamme à la française viendra peut-être de l'empire du Milieu. C'est l'espoir que suscite le Concept Metropolis, une limousine Citroën dessinée en Chine pour le public chinois.

En Europe, le marché du haut de gamme semble définitivement hermétique aux propositions françaises. Malgré ses indéniables qualités, la C6 ne parvient pas à convaincre les clients de se détourner de Mercedes-Benz, Audi ou BMW. Une rengaine connue, mais encore jamais démentie. Sur le marché chinois, encore jeune, l'image des constructeurs automobiles européens n'est pas la même que sur le Vieux Continent. Si le «Made in Germany» y fait des ravages, les constructeurs français n'ont pas à rougir de leur réputation. Au surplus, la France est particulièrement appréciée en Asie pour ses marques de luxe, synonymes d'art de vivre et de bon goût. Dès lors, retenter une expérience dans le haut de gamme en profitant du regard neuf des Chinois apparaît comme un entreprise tentante. D'autant plus qu'avec les années, ce pays génère des volumes de vente suffisants pour justifier le lancement de modèles spécifiques, sans se soucier du reste du monde. L'accueil réservé au concept Métropolis convaincra peut-être les dirigeants de Citroën de passer aux actes. Il y a cependant loin de la coupe aux lèvres, car cette limousine n'est pour l'instant qu'un concept de Salon. En témoigne sa motorisation, qui ne correspond à rien de connu dans la banque d'organes PSA. Hybride rechargeable, elle reçoit un improbable V6 2.0 de 272 ch associé à un moteur électrique de 40 kW placé à l'arrière. La puissance totale cumulée atteint 460 ch lorsqu'un mode «overboost» est activé. Quand à la transmission, elle est assurée par une boîte sept vitesses à double embrayage que l'on espère voir arriver bien vite en série sur des modèles plus crédibles… Longue de 5,30 m, l'auto pourrait être une concurrente des Mercedes Classe S, Audi A8 L et autres BMW Série 7 L. Elle affiche un style statutaire, même si elle ne rechigne pas à utiliser les nombreux gimmicks stylistiques chers à Jean Pierre Ploué. La calandre, les optiques et même les jantes rappellent à la fois le Concept GT et la DS3. On le voit, la Chine donne des ailes à Citroën. Nous serions cependant bien surpris de voir un tel mastodonte passer un jour du rêve à la réalité.

Source Le Soir d’algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires