Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 23:32

La confiture de figue à la mode de chez nous là-bas

Ingrédients
-      1kg de figues
-      700 g de sucre
-      1 verre d'eau
-      un sachet de sucre vanille
-      quelques 2 ou 3 cuillers de rhum
Préparation
Laver sous l'eau les figues sans les écraser sous vos doigts, , couper la figue en quatre, juste 2 cm du haut, faites-les bouillir juste 5 minutes, et egouttez.
Verser le sucre dans l'eau et le sachet de vanille.
Le sucre va fondre, se transformer en sirop et va arriver à ébullition, mettre à feu doux, vous allez avoir de petites bulles d'écume , puis des grosses bulles qui montent à la surface c'est a dire que le sirop est prêt, ajoutez les figues une a une, avec la partie grosse vers le bas et le cou fendu en 4 vers le haut.
Laisser cuire quelques 30 minutes N'oubliez pas de remuer régulièrement pour que le fond de la casserole n'attache, mais sans écraser les figues.
Laisser tomber quelques gouttes sur le marbre de la cuisine. Si la confiture se gélifie, ça y est elle est prête, sinon recommencer régulièrement. Dès qu'elle est prête verser le rhum, et mélanger doucement, cette recette est très ancienne, ma mère la faisait a Arzew.
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

lucie 17/05/2012 22:40


Cher Pèlerin,


 


Je me dois de vous donner quelques explications complémentaires : Bien que née à Arzew que je n'ai jamais connu, car partie à l'âge de 6 mois.


Mes grands parents y vivaient et ma mère y a connu mon père alors ingénieur au port d'Arzew.


Ensuite, comme la guerre était là, nous avons suivi papa dans divers endroits d'Algérie, là où son devoir l'appelait.


Enfin, notre dernière installation fut à Sidi Bel Abbès d'où nous sommes partis pour la France, en 1957 pour mon frère et moi et un peu plus tard pour mes parents.


Voilà le mystère levé sur votre lectrice assidue cher Pèlerin.


C'est toujours un grand plaisir de lire tous vos articles.


Merci encore.


Toutes mes amitiés.


 

Le Pèlerin 18/05/2012 05:23



Bonjour Lucie


Je vous remercie pour cette clarification


Je m’apprêtais à évoquer des souvenirs  d’Arzew


Quoi qu’il en soit, je vous remercie pour votre participation active


Amicalement votre


Le Pèlerin



lucie 17/05/2012 19:00


Bonnsoir le Pèlerin,


 


Ouah ! la confiture de ma grand mère qui vivait également à Arzew où je suis née.


Merci pour cette bonne recette de confiture que j'adore et qui me rappelle mon enfance.


Amitiés.


 

Le Pèlerin 17/05/2012 22:01



Chère et mystérieuse Lucie


Je n’ai toujours pas l’honneur de vous connaitre


Vous me dites être née à Arzew


Moi j’y avais toute ma famille maternelle


Peut être y avez-vous vécu


J’adorais Arzew et particulièrement « La Fontaine des Gazelles » dont je garde
des souvenirs extraordinaires


Je me souviens des fêtes d’Arzew qui étaient présentées comme les plus belles
d’Algérie


Si vous avez vécu là-bas peut être vous rappelez vous des car Angelotti….Ils étaient mes
cousins


Que de souvenirs j’en garde… !


Je m’y suis rendu 3 fois au cour des 7 dernières années


Je vais systématiquement à la Fontaine des Gazelles où j’ai retrouvé en 2005 un groupe
d’Arzewiens dont « Mémène » que je n’ai plus revue…Et à qui je dois toujours une paire de photos..Peut être un jour….


Vous êtes une de mes plus fidèles lectrice et je vous remercie de l’intérêt que vous portez
à mes Blogs


Amicalement,


Le Pèlerin



Jackisère 27/10/2009 14:02


Re bonjour Le Pélerin ; Oui, oui ......j'ai lu très attentivement la recette de sa maman .Bonne fin de journèe à vous !
Jackisère


Le Pèlerin 27/10/2009 21:45


Bonsoir Jackisère
J'en ai fait une quinzaine de bocaux
Je deviens maitre dans l'utilisation de stérilisateur
Bonne soirée et bonne nuit
Le Pèlerinr


Jackisère 27/10/2009 10:47


Bonjour Toulouse (suis de la Haute Garonne aussi)  et Le Pélerin ;
Merci à Fethi pour cette nouvelle façon de déguster les figues .Bonne journèe.
Cordialement
Jackisère


Le Pèlerin 27/10/2009 13:17


Avez vous lu le message de Fethi ?
N'oubliez pas qu'il fait faire cela avec des figues SECHES
Bonne journée
Cordialement,
Le Pèlerin


Fethi 26/10/2009 20:46


Bonsoir cher Henri.J'ai oublié de préciser que les figues doivent être sèches;comme celles qu'on trouve en Kabylie;et évidememnt  à macérer dans l'huile de l'olive...Kabyle et tu auras
chaud toute la journéeBonne soirée Henri!


Le Pèlerin 27/10/2009 13:14


J'avais tout de même saisi qu'il fallait des figues sèches..mais toutefois il est bon de le préciser
Merci Fethi et bonne journée
Cordialement,
Henri


solange 26/10/2009 16:41


BONJOUR Mr FETHI ! ET NOTRE PELERIN ...........

J' IGNORAIS QUE LES FIGUES SE CONSERVAIENT DANS L' HUILE !
EN EFFET PREPAREES DE CETTE FACON CELA DEVAIT ÊTRE TRES ENERGETIQUE !
VOUS DEVIEZ AVOIR DU TONUS POUR LA JOURNEE .........
JE VIS EN HAUTE PROVENCE, JE VAIS PASSER LA RECETTE ...........JE VAIS LES ETONNER !
A BIENTÔT ...........
Bonne fin de journée


Le Pèlerin 26/10/2009 19:59


Bonjour Solange, bonjour Fethi,
Me voici Toulousain pour quelques jours en effet j'arrive de mes montagnes pour la cité de l'aéronautique et de l'espace...!!!
Mais revenons sur terre, la conservation des figues dans l'huile ..Ah ça moi non plus je ne connaissais pas
Mon cher Fethi, tu devrais en faire un blog....!!!!
Merci Solange pour nous avoir interpellé sur le sujet
Moi aussi je vais passer l'info
Cordialement,
Le Pèlerin


Fethi 26/10/2009 10:45


Bonjour Henri!Ma mère ,d'origine Kabyle,(Que Dieu ait son âme),quand arrivait l'automne;elle commençait à mettre les figues dans des bocaux d'huile d'olive,et elle laissait macérer et à
l'hiver;chaque matin(avant le petit déjeuner),on avait chacun ses figues,c'était le meilleur moyen de lutter contre le froid rugueux des Aurès dans les années 60 et de tenir jusqu'à la sortie de
l'école........
Bonne journée à toi Cher Henri!


Le Pèlerin 26/10/2009 20:03


Bonjour Fethi,
Là tu m'espantes comme on dit chez nous...!!!...Des figues à l'huile ...et certainement de l'huile d'olives de Kabylie....
Me voici Toulousain pour quelques jours en effet j'arrive de mes montagnes pour la cité de l'aéronautique et de l'espace...!!!
Merci Fethi pour nous avoir filé ce tuyau ....je vais passer l'info
Cordialement,
Le Pèlerin


Jackisère 25/10/2009 00:30



Bonsoir Le Pélerin; et merci pour cette recette qui a l'air excellente  et la confiture de figues est une de mes préfèrèes en plus .Je vais m'empresser de la faire .
Bonne nuit   à vous    
Cordialement  
Jackisère



Le Pèlerin 25/10/2009 17:30


Bonsoir Jackisère,
Ah cette confiture de figues...!
Je la déguste actuellement...
En fait cette recette m'a été fournie par une Oranaise dont je tairai le nom et pour laquele j'ai le plus grand respect ...
Elle est aussi douce que sa confiture et je ne la déguste qu'avec plus de saveur
Je vous souhaite une bonne journée cjère Jackisère....!!!
Cordialement,
Le Pèlerin