Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 07:04

La neige présente partout sur le massif fait déjà des heureux

neige-en-Pyrenees.jpg

 

Ce premier week-end de ski de la saison se présente comme un tour de chauffe avant le grand rush de l'Inmaculada et des vacances de Noël. Un peu plus de la moitié des stations et des espaces nordiques seront ouverts.

Neige moyenne, temps assez perturbé avec quelques flocons… le premier week-end de ski de la saison démarrera doucettement dans les Pyrénées. Malgré tout, de nombreuses stations ont souhaité ouvrir, « histoire de faire un tour de chauffe » avant le premier gros week-end très espagnol de l'Inmaculada, du 3 au 6 décembre.

N'empêche. Dans les Pyrénées Atlantiques, tous les espaces nordiques sont ouverts, à Iraty, Issarbe, le Somport. Sur le reste du massif, le Val d'Azun, Nistos et Beille se prêtent au jeu.

Nouveautés sur les pistes

Côté glisse pure, les hauteurs de neige damée de 30 à 40 cm au pied des pistes et jusqu'à 70 au-dessus de 2000 m complétées par une neige de culture permettront de se mettre en jambes. La Pierre Saint-Martin, Piau Engaly, Le Grand Tourmalet, Cauterets, Luz-Ardiden, Porté-Puymorens et Les Angles répondent à l'appel. Il faut d'ailleurs noter qu'à Piau, on pourra tester les nouvelles pistes aménagées en sortie pour desservir les secteurs Badet et Lagopède.

De même, au Grand Tourmalet, le nouveau télésiège 4 places qui facilite l'accès à un domaine de ski particulièrement intéressant sera mis en service pour mieux communiquer avec les deux pistes phares que sont « la Coume l'Ayse » et « la Coume Lounque », vierges de toutes remontées et situées au pied du Pic du Midi.

Enfin, pour les plus jeunes que La Pierre Saint-Martin bichonne, un nouveau tapis de 175 m de long est désormais ouvert sur l'espace découverte qui redistribue les zones d'apprentissage (pitchouns, ludique…).

Mais en ce premier week-end, il faut bien le reconnaître, il sera difficile pour les stations françaises de rivaliser avec les grandes andorranes, toutes ouvertes définitivement. Quant à Baqueira, la plus fréquentée des belles espagnoles, elle offrira ses 80 kilomètres de pistes sous un soleil insolent dès ce week-end.

Alors, de ce côté-ci du massif, on croise les doigts. D'autant que le froid attendu ces prochains jours devrait renforcer le manteau neigeux tant en neige naturelle que de culture. De quoi envisager Noël avec une certaine sérénité. Ainsi soit-il !

Un Alpin qui migre dans les Pyrénées

Guillaume Rochet vient de prendre la direction des Espaces Nordiques des Vallées d'Ax (Beille et le Chioula) à la suite de Philippe Jugie nommé directeur de l'Agence de développement touristique Ariège-Pyrénées. Un démarrage sur les chapeaux de roues avec l'ouverture du domaine de Beille ce week-end qui n'est pas pour effrayer ce natif du Grand Bornand dans les Alpes âgé de 27 ans ! Ce fou de ski de fond et de biathlon a été vice-champion de France jeunes longues distances en 2000 et a participé à plusieurs coupes de France en biathlon avant de devoir stopper sa carrière pour raison médicale. Il est aussi détenteur d'un diplôme d'Ingénieur-Maitre IUP spécialisé sport/tourisme/environnement et d'un master 2 sciences de gestion spécialisé management international du sport.

C'est du lourd qui débarque à Beille en la personne de ce champion à la tête bien faite. D'autant, s'il fallait en rajouter que Guillaume Rochet fut en 2008, l'un des plus jeunes dirigeants de station de ski alpin de Mont Sima dans le Yukon au Canada avec, sous sa coupe, une équipe de 30 personnes et 1,5 M$ de chiffre d'affaires à gérer.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires