Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 05:39

L'ANP à la pointe du combat

L-ANP-pointe-du-combat-copie-1.jpg

Les services de sécurité ont arrêté 1 175 terroristes en 2010 et Alger a refusé d'accorder la grâce à 120 terroristes.

Il est rare de voir de pareils éloges à l'endroit des services de sécurité algériens, surtout durant cette période marquée par une recrudescence des actes terroristes. Dans son dernier rapport sur le terrorisme en 2010 à l'échelle planétaire, le département d'Etat américain a fortement salué les efforts de l'Algérie dans sa guerre contre le terrorisme. Une note particulière a été adressée dans le rapport du département d'Etat à la bravoure des populations en Kabylie qui se sont mobilisées pour libérer des otages sans verser la moindre rançon, comme l'avaient exigé les terroristes qui sévissent dans cette région. Voilà donc un document qui va clouer le bec à ceux qui doutent encore des efforts des services de sécurité dans la lutte antiterroriste et à la mobilisation des populations en Kabylie contre le même fléau. Une dangereuse tendance, aux relents de manipulation, entretient depuis quelques années, l'idée que la Kabylie a renoncé à la lutte contre le terrorisme. C'est Washington qui nous rappelle les incroyables élans de mobilisation citoyenne à Fréha, Tigzirt et Boghni pour libérer des citoyens sans verser la moindre contrepartie financière. Selon ce document, les services de sécurité ont arrêté 1175 terroristes en 2010. Alger a refusé d'accorder la grâce à 120 terroristes, dans le cadre de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, en raison de ses craintes de voir ces mêmes éléments reprendre leurs activités terroristes, toujours selon le même rapport. Celui-ci souligne et salue également la coopération algéro-américaine dans la lutte contre le financement du terrorisme, l'échange d'informations, la formation de policiers, de gendarmes, de magistrats, de douaniers sur le crime électronique, la contrebande et les techniques de lutte contre le terrorisme.
«L'Algérie est membre du groupe de travail pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme». Selon le même rapport, l'Algérie a réussi à stopper le flux d'argent destiné au financement des groupes terroristes. Toujours dans la série de points positifs accordés à l'Algérie et à ses services de sécurité, le document américain n'a pas manqué de relever les efforts de l'Algérie dans la lutte contre le terrorisme transfrontalier et le rôle pivot qu'elle joue au Sahel. Aussi, l'idée lancée par l'Algérie de créer un instrument de coopération régionale avec les pays de cette région, a été saluée par le département d'Etat américain. Plusieurs rencontres des chefs d'Etat-Major de la région du Sahel ainsi que les ministres des affaires étrangères des pays de la région ont eu lieu par la grâce de l'Algérie. C'est dans cette dynamique de coopération et de collaboration régionale qu'a été créé, en 2010, à Tamanrasset, un centre militaire, de même que le lancement, durant la même année, d'un centre d'échange d'informations pour lutter contre le terrorisme au Sahel. Le rapport ajoute que l'Algérie n'a ménagé aucun effort dans sa guerre contre le terrorisme puisqu'elle a mobilisé tous les moyens dont les radios et les mosquées pour appeler à la non-violence et prêcher la parole de la paix. Le département d'Etat américain a estimé dans son document qu'Al Qaîda a échoué en Algérie. «Les groupes armés ont mené des opérations, sans trop de succès», a écrit le rapport précisant par ailleurs, que l'Algérie connaît une relative recrudescence des attentats depuis le début de l'été. Pour le département d'Etat américain, ce retour des attentats est la preuve que les groupes terroristes sont assaillis par l'armée algérienne à Tizi Ouzou et à Boumerdès. «Les groupes terroristes algériens ont adopté la méthode irakienne avec des prises d'otages et des attentats kamikazes», explique le rapport. A l'échelle mondiale, le rapport fait état de 11.604 attaques terroristes dans 72 pays en 2010, lesquelles ont fait 49.901 victimes, selon le rapport annuel du département d'État sur le terrorisme. Selon ce décompte, l'activité terroriste a progressé mais pas le nombre.
«Bien que le nombre d'attentats ait progressé de près de 5% par rapport à l'année dernière, le nombre des décès a, lui, reculé pour la troisième année consécutive, ayant affiché une baisse de 12% par rapport à 2009», notent les auteurs. Al Qaîda tente de compenser cette perte de vitesse en suscitant des vocations dans la péninsule Arabique, en Afrique du Nord et en Somalie, conclut le rapport qui avertit que le dernier carré des militants d'Al Qaîda, retranchés au Pakistan, représente la principale menace à la sécurité des Etats-Unis.

Source L’Expression Brahim Takheroubt

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires