Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 05:59

La grève à Air Algérie s'enlise, cauchemar pour des milliers de vacanciers

haro-sur-le-ferry.jpgHaro sur le Ferry

 

Des milliers de personnes qui comptaient partir en vacances en Algérie restaient bloquées mercredi en France par la grève à Air Algérie, qui s'enlisait au troisième jour du conflit, avec de nouveaux vols annulés pour jeudi.

Ces annulations ont conduit au "blocage de milliers de passagers" dans les aéroports français, a déploré mercredi le ministre des Transports, Thierry Mariani, qui a rencontré dans la matinée des représentants de la compagnie aérienne algérienne et comptait se rendre à Orly dans la soirée.

Les négociations entre Air Algérie et le personnel navigant en grève, qui réclame un doublement de salaire, sont "au point mort", a indiqué à l'AFP à Alger le président du syndicat national du personnel navigant commercial d'Air Algérie, Yacine Hamamouche.

Les six vols d'Air Algérie prévus jeudi au départ d'Orly ont été annulés, selon une source aéroportuaire. Même chose pour les six vols prévus à Marseille.

A Orly, à la demande d'Air Algérie, un vol supplémentaire, opéré par Air France, a décollé mercredi pour Alger peu après 17H00, avec 142 passagers à bord. "Enfin on peut partir! On est soulagés mais très fatigués car nous étions là depuis lundi", a indiqué à l'AFP Lamir, 38 ans.

Selon Air France, un autre avion a décollé de Lyon vers Alger, avec 131 passagers.

A Marseille, un vol régulier d'Air Algérie devait décoller en fin d'après-midi. Deux ferries à destination d'Alger, à bord desquels des places ont été réservées pour les passagers munis de leurs billets d'avion, devaient quitter Marseille mercredi et jeudi matin.

Comme à l'aéroport de Marseille, plusieurs centaines de passagers étaient en attente mercredi à Orly, où l'ambiance était tendue au comptoir de la compagnie. "On veut un avion, on veut un responsable!", scandaient des voyageurs, surveillés par de nombreux policiers.

En milieu de matinée, un représentant d'Air Algérie est venu s'adresser aux passagers, encadré par des membres des forces de l'ordre: "Il n'y a pas de vol au moment où je vous parle. Nous cherchons la possibilité de vols affrétés mais s'il y en a, ce sera pour les gens qui attendent depuis hier".

"Menteurs!", "voleurs!", ont lancé en réponse des passagers, à bout de nerfs.

A l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, les deux vols prévus mercredi, pour Alger et Oran, ont été annulés. Air Algérie organise depuis lundi l'hébergement des passagers dans des hôtels.

En cette période de vacances, les solutions de repli sont rares, les vols sur toutes les compagnies affichant complet depuis longtemps.

La compagnie française Aigle Azur, leader sur les destinations algériennes, a mis en place deux vols supplémentaires (un au départ d'Orly et un de Lyon), après avoir affrété trois appareils supplémentaires mardi.

Air Algérie a demandé aux passagers de ne pas se présenter à l'aéroport et propose un report des voyages ou un remboursement des billets. Mais cet appel n'est guère suivi.

Depuis Alger, la quasi-totalité des vols d'Air Algérie vers l'étranger ont été annulés. Contrainte d'affréter des avions pour transporter ses passagers, Air Algérie a utilisé les appareils de la compaganie Tassili Airlines, propriété du groupe pétrolier Sontrach, pour ses dessertes en Afrique.

Le PDG d'Air Algérie, Mohamed Salah Boultif, a annoncé que des "mesures disciplinaires" ont été prises à l'encontre des meneurs de la grève.

Hôtesses et stewards d'Air Algérie en grève réclament une augmentation de salaire de 106%. Selon la direction d'Air Algérie, la situation financière actuelle de la compagnie ne permet qu'une augmentation de 20%.

Source L’Internaute

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires