Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 08:34

Algérie - Dans l’attente de l’inauguration de celui d’Alger : Le tramway se généralise

rail-tram-alger.jpg

 

Quatorze projets de tramways seront lancés prochainement au niveau national au titre du nouveau plan quinquennal (2010-2014), a annoncé, jeudi à Sidi Bel-Abbés, le ministre des Transports, Amar Tou.

Les pouvoirs publics pour désengorger les grandes agglomérations urbaines qui étouffent sous le poids d’une circulation démente avaient entrepris de réhabiliter ce moyen de transport qui avait déjà existé dans la capitale depuis la fin du XIXe siècle. En 2006, on débuta les travaux à Alger pour un premier tronçon de 13 km dans la banlieue-est de la capitale. La présence du président de la République le 5 juillet de cette année dénote l’importance accordée à ce projet. Le  16 mars 2009, les trois premières voitures du tramway d’Alger, chargées sur le site d’Alstom à Aytré (Charentes-Maritimes), partirent du port de Marseille.

Acheminées par GoFast Transports (maison mère d’Aigle Azur), à la suite d’un appel d’offres remporté auprès d’Alstom, elles arrivèrent à Alger deux jours plus tard. GoFast Transport va maintenant poursuivre ses expéditions, quarante et une au total, jusqu’en avril 2010. Le tramway d’Alger est construit depuis l’été 2006 par le groupement international Le Mediterrail qui regroupe Alstom, Todini et ETRHB Haddad. Certes, l’inauguration de ce tramway a connu des retards dus notamment aux expropriations et au déplacement de réseau de gaz sur son tracé.

Le ministre des Transports lors d’une récente visite sur le terrain a toutefois pris l’engagement de sa mise en service fin 2010. Des chantiers ont été ouverts à Alger mais aussi à Oran et Constantine. Les autorités locales ont partout  catalogué ces projets comme structurants parce qu’ils induisent une meilleure gestion du transport urbain dont la maitrise est devenu un paramètre de bonne gestion. Le tramway représente, par ailleurs,  tout à la fois, «un mode de transport moderne, sûr, silencieux, propre et respectueux de la nature».

Le nouveau plan quinquennal accorde de l’importance au volet des transports. Un montant de 2 800 milliards de dinars a été débloqué pour moderniser les installations et les infrastructures du secteur  dans le cadre du nouveau plan quinquennal.

Des études techniques seront incessamment engagées pour d’autres villes qui ont connu de grandes expansions à l’instar de Sidi Bel-Abbès, Mostaganem, Sétif, Batna et Ouargla.

Le tramway devrait permettre une réelle bouffée d’oxygène à un secteur du transport au bord de l’asphyxie.

Source Horizons H.Rachid

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires