Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 06:56

Economie - Un nouveau dispositif mis en place  Le transfert de devises, moins cher, à partir de la France

euro.jpg

 

C’est dans une agence de la Banque Postale, dans le très emblématique boulevard Barbès, à Paris, qu’Éric Besson a lancé le dispositif, hier, en fin de matinée. Le ministre de l'Immigration a testé lui-même le dispositif qui permet de réduire le coût de transfert de devises par les migrants.

Il a envoyé un montant de 50 euros au Maroc, représentant sa cotisation à l’Association des anciens élèves du pensionnat de Marrakech où il était scolarisé jusqu’à son bac. Comme un immigré, M. Besson s’est présenté au guichet, a sorti sa pièce d’identité et sa carte bancaire pour envoyer la petite somme susceptible d’être encaissée quelques minutes après, à Rabat. “C’est un service rapide, simple, fiable et de grande qualité”, a commenté la représentante de Western Union, principal opérateur avec 18% des parts du marché. Les transferts des migrants sont évalués à 300 milliards d’euros dans le monde, dont huit milliards pour la France. Vingt-quatre heures après la fin du sommet France-Afrique, où M. Besson a dirigé un atelier en présence d’Abdelkader Messahel, Western Union a annoncé une baisse de ses tarifs. “Je me félicite que le principal opérateur des transferts de fonds des migrants, Western Union, ait pris l’engagement d’une baisse très importante de ses tarifs qui entre en vigueur, dès aujourd’hui, dans toutes les agences de la Banque Postale de France”, a déclaré M. Besson. “La baisse est de l’ordre de 15 à 20% pour des envois jusqu’à 300 euros et de l’ordre de 5% pour les envois variant entre 300 et 1 000 euros”, a-t-il précisé. “Cette nouvelle offre traduit la volonté de Western Union et de la Banque Postale de rendre toujours plus accessible les transferts d’argent depuis la France, et de s’adapter chaque jour aux besoins de leurs clients”, a souligné Philippe Bajou de la Banque Postale qui a traité, en 2009, près de 10,4 millions d’opérations de transfert pour six milliards d’euros. À titre d’illustration, il faudra payer 8,5 euros pout transférer via Western Union une somme allant jusqu’à 50 euros et 64 euros pour une somme comprise entre 1 500 et 2 000 euros. Le taux de bancarisation étant faible dans les pays d’Afrique (dont l’Algérie), M. Besson espère développer le transfert via le téléphone portable. Il a annoncé avoir obtenu l’accord de Maroc Telekom (détenu majoritairement par Vivendi Universal) pour la mise en œuvre d’une première solution de transfert par téléphonie mobile entre la France et des pays africains d’ici le 1er juin 2011. C’est un secteur de développement sur lequel l’Algérie devrait se pencher.

Source Liberté Ameur Ouali

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires