Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 23:55

Du Brésil à l'Arabie saoudite, les projets sont nombreux...

TGV.jpg

 

Les lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV) font des émules aux quatre coins de la planète. Les projets se multiplient du Maroc au Brésil en passant par les Etats-Unis. 

13.000 km de lignes

Le gouvernement américain vient ainsi d’annoncer mardi avoir reçu plus de demandes de subventions pour bâtir les futures lignes du pays que les montants disponibles. La Chine de son côté compte investir quelque 400 milliards d’euros d’ici à 2020 pour construire plus de 20.000 kilomètres de lignes à grande vitesse.

Il existe aujourd’hui près de 13.000 kilomètres de LGV dans le monde, avec des trains circulant à plus de 250km/h. 10.000 kilomètres de lignes sont actuellement en construction et 17.000 dans les cartons, selon l’Union internationale des chemins de fer. D’ici à 2025, le réseau mondial devrait donc être multiplié par quatre.

Environnement

Un engouement qui s’explique avant tout par les nouvelles exigences environnementales. Le rail permet de transporter beaucoup de passagers sur de grandes distances avec une consommation moindre que la route ou l’avion.

20minutes.fr vous propose un tour du monde des principaux réseaux de lignes à grande vitesse. Et des plus gros projets à venir.

Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Coopain des bois 22/08/2010 21:06



"c'est le progrès contre le conservatisme"


Le 21 aout était le
jour du dépassement.Dans un tel contexte d'épuisement des ressources de notre planète, qu'est ce que le progrès, qu'est ce que le conservatisme ?


Peut on appeler "progrès" un mode de vie, un mode de penser, un mode de production, un système économique qui ne permettra pas aux 7 milliards d'humains de vivre le mode de vie occidental, et qui
compromet la survie des générations futures ?



Le Pèlerin 24/08/2010 06:38



Salut Coopain,


Sur le fond tu ne peux qu4avoir raison


Il est toutefois difficile de concilier cela avec « démocratie »


Il faut rêver dans la vie...Mais nous avons à faire avec les égoïsmes et le conservatisme
de notre entourage


Nous sommes de plus en plus des pantouflards


Alors si tu as des SOLUTIONS….fais moi le savoir


Cordialement,


Le Pèlerin


 



Coopain des bois 19/08/2010 11:12



Cette course frénétique à la mobilité des capitaux, des outils de travail, des marchandises et des personnes a des impacts socio économiques et environnementaux destructeurs. Dans la mesure où il
est impossible de donner accès à 6 milliards d'habitants à ce rythme de mobilité sans compromettre notre écosystème et épuiser nos réserves énergétiques, c'est une politique irresponsable
d'intérêts spéculatifs à court terme.


Le train grande vitesse ajoute aux nuisances propres au rail, les nuisances de l'avion.


Les 2000 km de LGV a réalisé avant 2010 dans le plan Borloo prélève en surface l'équivalent de 7 aéroports de Roissy Charles de Gaulle. Le couloir de nuisance sonore engendré est
supérieur en surface que celui de toute la grande agglomération parisienne.


Une vive opposition à ce lobby s'affirme à un niveau européen, et s'organise autour d'une Charte ( Charte d'Hendaye) qui demande une réflexion globale sur la politique des transports favorisant l'économie de proximité et l'amélioration des lignes existantes.


Connaissant parculièrement la situation sociale dans les pays du maghreb, j'affirme que c'est un scandale politique que d'investir tant de finances dans la mobilité pour une élite, alors que la
situation sanitaire est globalement aussi préoccupante.


L'augmentation de la fracture sociale engendrée par le lobby LGV a été dénoncée par le parlement vietnamien, et par de vives résistances en Russie.


lien vers l'article Europe à 2
vitesses


Le lobby LGV a ruiné le service public de transport ferroviaire français. Malgré l'ingestion annuelle de 12 milliards € de contributions publiques, le couple RFF-SNCF n'arrive
pas à maintenir un service public performant, efficace et attractif.


Le lobby LGV est une de ses nombreuses illusions de progrès qui est en vérité régression dans le sens qu'il génère une dégradation globale, tout autant socio économique qu'environnemental de
notre société.


 


Le lobby LGV est un racket légalisé au profit de grosses puissances financières, BTP et ferroviaire ( Bouygues, Eiffage, Vinci, Alstom, etc). Ce sont les contributions publiques
qui financent ces entreprises privés parfois plus des 3/4 des investissements, pour qu'elles puissent ensuite racketter de nouveau les usagers en prélevant les péages. Un scandale !


Les exclus de ce train de progrès à grande vitesse, qui dorment sur le quai et crient leur détresse sont de plus en plus nombreux ! 



Le Pèlerin 21/08/2010 18:26



Bonjour Coopain


Ce sujet est  vieux comme Hérode


C'est le sujet eternel  tu progrès contre le conservatisme


Je n'ai pas envie de prendre partie


Refuser l'un ou l'autre ou l'un est l'autre est une ineptie


La solution réside dans le dialogue à l'issue duquel une solution sage sera trouvée


Bienvenue aux hommes de paix et de dialogue...


Cordialement,


Le Pèlerin