Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 09:11

En attendant son adhésion à l’OMC - L’Algérie gèle les négociations sur les zones de libre-échangeinvestissements-etrangers.jpg

 

L’Algérie n’adhérera à aucune autre zone de libre-échange avant d’avoir adhéré à l’OMC. Le ministre du Commerce justifie cette décision par l’impératif de ne pas gêner les négociations avec l’OMC.
- Alger (Le Soir) - L’annonce a été faite hier par El Hachemi Djaâboub qui a expliqué que l’Algérie va devoir boucler le dossier OMC avant d’envisager d’adhérer à une zone de libre-échange. L’objectif : ne pas parasiter les discussions avec l’OMC et ne pas offrir à cette dernière l’occasion d’exiger plus de concessions. Pourtant, des négociations avancées sont en cours avec les pays de l’Afrique de l’Ouest et l’Association du libre échange européen (ALEE) mais rien ne sera décidé avant que le dossier OMC ne soit clos. L’adhésion, l’année dernière, de l’Algérie à la zone arabe de libre-échange (Zale) aura été donc la dernière décision prise dans ce sens. Une adhésion qui avait suscité beaucoup d’inquiétudes auprès des opérateurs économiques algériens. Des appréhensions injustifiées, selon le ministre du Commerce. Chiffre à l’appui, il a voulu démontrer que la Zale n’a pas eu pour effet l’inondation du marché algérien de produits arabes. Il assure qu’il n’y a pas plus de marchandises provenant des pays arabes qu’avant l’adhésion de la Zale. L’Égypte arrive en tête avec 34 % des exportations, suivie de la Tunisie et de l’Arabie saoudite. Pour préserver le marché algérien, l’Algérie a mis au point une liste négative de 1 294 produits pouvant être importés mais ne pouvant bénéficier d’exonérations de droits de douane. Djaâboub déplore, cependant, que les opérateurs nationaux ne profitent pas de ce moratoire pour se mettre à niveau.
Source Le Soir d’Algérie Nawal Imès

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alexis Paucot 31/03/2010 11:40



Bonjour,


 


J'aime beaucoup votre blog. Toulousain et amoureux de l'Algérie pour y avoir travaillé pendant 5 ans (Alger et environs). Egalement proche des pyrénées pour y aller marcher régulièrement (vallée
d'Aure), votre site offre ce lien improbable que seule l'ouverture d'esprit permet.


 


Je ne manquerai pas de revenir vous voir pour lire vos analyses de l'actualité. Etant auteur compositeur, je vous invite également à venir écouter sur mon site www.alexispaucot.com une de mes
chansons nommée "La beida" qui parle d'Alger, telle que je l'ai vécu.


 


Cordialement et chaleureuse continuation estivale,


 


Alexis



Le Pèlerin 02/04/2010 06:00



Bonjour Alexis,


J’ai mis du temps à m’y faire à Toulouse mais c’est maintenant
une ville que j’aime et que je défends


Que j’y trouve quelqu’un qui aime tout ce que j’aime me fait
énormément plaisir…


Actuellement je suis en Montagne …J’aime aussi


 En Algérie
lorsqu’il voit quelqu’un marcher ….ils le prennent pour un fou…


Bon ces temps ci je fais dans le bricolage et j’ai un mal fou à
concilier le tout….D’où cette réponse tardive pour lequel je vous prie de m’excuser


Je dois me rendre à Toulouse pour y passer une bonne
semaine….Si j’aime on Ariège, Toulouse me manque


Je ne manquerai pas d’aller sur votre site et y laisser un
commentaire


Ce commentaire me fait chaud au cœur de bon matin


Aditiats


Henri