Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 13:28

AVC : les aliments à éviter

hamburger.jpg

 

En évitant certains aliments qui favorisent l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol...Vous pouvez réduire vos risques de faire un AVC. La liste de ceux dont vous devez limiter la consommation, avec les conseils du Dr Mikaël Mazighi, neurologue.

Le saucisson

Pourquoi : C'est le sel et les mauvaises graisses que l'on trouve dans les charcuteries qui sont en cause. « L'excès de sel (plus de 6g par jour) favorise l'élévation de la tension artérielle en accroissant la rétention d'eau dans l'organisme. Cette tension accroît la pression sur les vaisseaux sanguins et peut entraîner une hypertension, l'un des principaux facteurs de risques pour l'AVC », explique le Dr Mazighi.
En plus : la charcuterie (saucissons, pâtés, jambon fumé, saucisses...) contient de mauvaises graisses (lipides trans ou saturées) qui font augmenter le mauvais cholestérol*. Les saucissons et les pâtés font parties des charcuteries les plus grasses, avec plus 30% de MG, favorisant ainsi les dépôts de cholestérol sur les parois des artères, un facteur de risque important dans la survenue des AVC.
Consommation : 1 à 2 fois par semaine.
* On distingue 2 sortes de cholestérol : le LDL ou mauvais cholestérol qui en excès peut s'accumuler dans les parois des artères, provoquant une athérosclérose ; et le HDL ou bon cholestérol qui récupère l'excès de cholestérol dans les organes et le rapporte au foie où il est éliminé

Le beurre et les fromages

Pourquoi : Le beurre est un des aliments les plus riches en matières grasses saturées (entre 54 et 71%) qui font augmenter le mauvais cholestérol. C'est l'un des premiers aliments à limiter pour éviter un excès de cholestérol dans le sang qui pourrait entraîner une athérosclérose et un risque d'AVC. Pour les fromages, leur forte teneur en graisses saturées aurait le même impact. Ils sont aussi très salés. Leur teneur en sel variant d'un fromage à un autre : les fromages à pâte molle comme le reblochon, le camembert, les bleus sont les plus salés. L'emmental, le comté, les moins salés.
Consommation : Limitez votre consommation de beurre aux tartines du matin (sans exagération) et de fromages à une portion max de 40g par jour.

L’eau gazeuse

Pourquoi : « Certaines eaux minérales, surtout gazeuses, sont à déconseiller car elles sont très riches en sel et peuvent entraîner à la longue une montée de la pression artérielle. De manière générale, en cas de doute, on préférera une eau plate à une eau gazeuse pour éviter l'excès de sel », explique le Dr Mazaghi.
Limitez la consommation des eaux : Arvie, Vichy St Yorre, Vichy Célestin, Sainte Marguerite, Quézac... dont l'apport en sel est élevé. Choisissez une eau de préférence avec moins de 200mg de sodium*/litre, comme Vittel, Evian, Volvic, Salvetat ou Perrier.
* le sodium est un composant du sel

Les soupes toutes prêtes

Pourquoi : « La première chose que l'on dit à nos patients, c'est de ne pas ressaler à table. Car l'excès de sel favorise l'hypertension, premier facteur de risque pour les AVC », rappelle le Dr Mazighi. Mais voilà, la consommation du sel de table n'est pas le principal problème. Il faut éviter également la plupart des plats industriels comme les soupes toutes prêtes, qui contiennent du sel caché, en grosses quantités. Le sel offre de nombreux avantages aux fabricants. Il augmente artificiellement, par sa faculté à retenir l'eau, le poids des produits... et leur prix au kilo. C'est également un exhausteur de goût économique qui masque la fadeur de nombreux aliments discount.*
Consommation : 1 à 2 fois par semaine. Préférez une cuisine maison.
Comment lire une étiquette : la teneur en sel peut être mentionné en « g de sel pour 100g », en « chlorure de sodium » (le nom scientifique pour le sel) ou en « sodium ».
Les données sont en général pour 100g de préparation. Il vous faudra alors faire le ratio vous-même. Si vous consommez 400g d'un produit qui contient 1g de sel pour 100g de produit, vous absorberez 4g de sel, soit presque la consommation de 5 à 6g recommandé par jour par l'OMS.
Sachez-le : Si vous trouvez le nom de « sodium » sur une étiquette, méfiez-vous car il s'agit d'un composant du sel. Il vous faudra faire une conversion : 1g de sodium équivaut à 2,5 g de sel.
* Ces aliments préparés fournissent à eux seuls près de 80% de nos apports en sel quotidien sans que nous utilisions la salière

La réglisse

Pourquoi : « La glycyrrhizine, une substance active dans la réglisse, agit sur l'inhibition d'une enzyme présente au niveau du rein, qui permet de réguler la présence du sodium* dans le sang. Si cette enzyme est moins active, cela provoque à moyen terme, une augmentation de la pression artérielle », explique le Dr Mazaghi.
Consommation : Chez les hypertendus, on déconseillera la consommation de tout produit à base de réglisse (bonbons, bâtons de réglisse, boissons...). Pour les autres, une consommation maximum de 5 g de poudre de réglisse maximum par jour est recommandée.
* le sodium est un composant du sel

Les gâteaux apéro, quiches...

Pourquoi : « Tous les snacks comme les gâteaux apéros, les chips, les quiches, les pizzas... contiennent du sel en grandes quantités, en plus d'être souvent très gras. L'excès de sel peut entraîner une hypertension artérielle et des risques d'AVC importants », prévient le Dr Mazighi.
Sachez-le : On retrouve 1 g de sel pour une poignée de biscuits apéritifs, de chips, une part de pizza...
Consommation : 1 portion ou 1 poignée biscuits 1 fois par semaine

L'alcool

Pourquoi : « Boire trop souvent de l'alcool fait augmenter la pression artérielle car irrite à la longue les artères. Ces dernières perdent de leur élasticité, deviennent moins flexibles, entraînant une augmentation de la pression du sang sur les parois des artères. Il y a un risque important d'hypertension artérielle, premier facteur de risque pour l'AVC », explique le Dr Mazighi.
Limitez sa consommation : à 3 verres par jour chez l'homme et 2 verres chez la femme*. Préférez le vin rouge qui a des vertus antioxydantes et qui modérément protège paradoxalement le cœur et les artères.
* faites aussi de nombreux jours « sans »

Sources

Remerciements au Dr Mikaël Mazighi, neurologue et spécialiste dans le traitement de
l'attaque cérébrale à l'hôpital Bichat (Paris), membre de l'association SOS attaque cérébrale -
www.attaquecerebrale.org

Médisite Florence Massin

Journaliste santé

Validé par Dr Mikaël Mazighi, neurologue

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires