Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 09:00

Sommet de Copenhague : Les pollueurs devront casser leurs tirelires

Confrontés au péril climatique, les dirigeants du monde entier devront parvenir à surmonter leurs divergences d’intérêts pour se rassembler autour d’un projet politique mondial fondé sur un constat scientifique objectif.
Les Etats industrialisés, les pays en développement et ceux émergents doivent s’accorder sur les mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans leurs pays.
La présence algérienne sera marquée par une forte délégation lors du sommet de l’ONU qui se tiendra à Copenhague du 7 au 18 décembre prochains avec à sa tête le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika qui sera présent les 17 et 18 décembre. Le gouvernement algérien avec les chefs d’Etat africains avaient décidé d’une feuille de route pour la faire adopter au sommet de Copenhague.
Ce document appelé la Déclaration d’Alger contient les revendications des pays africains, notamment le fait que les pollueurs doivent mettre la main à la poche pour financer le développement durable et la protection de l’environnement en émettant moins de CO2. Pour sa part, l’ONU, par le biais de son secrétaire général, Ban Ki-moon, a insisté lors d’une réunion des dirigeants du Commonwealth à Trinité et Tobago vendredi dernier, sur la nécessité d’arriver à un accord sur le changement climatique au sommet de Copenhague.
«Le message que je vous adresse aujourd’hui est simple : restez concentrés, restez engagés, venez à Copenhague et concluez un accord qui soit ambitieux, un accord qui soit équitable, un accord qui correspond aux exigences de la science». D’autres personnalités extérieures au Commonwealth étaient également invitées à ce sommet, dont le président français Nicolas  Sarkozy.
Ce dernier a proposé que les pays riches fournissent un «premier engagement financier» de 10 milliards de dollars (6,6 millions d’euros), trois années de  suite (entre 2010 et 2012) aux plus vulnérables pour les aider à réduire leurs émissions de CO2.
La Chine, le pays le plus pollueur de la planète, a indiqué vouloir baisser son «intensité carbonique» (émissions polluantes par unité de Pib) de 40 à 45% d’ici 2020 par rapport à 2005.
«C’est une action volontaire prise par le gouvernement chinois en fonction des conditions du pays et une contribution importante aux efforts mondiaux pour lutter contre le changement climatique», a soutenu le gouvernement chinois.
Les engagements de Kyoto prennent fin début 2013. Un accord international de lutte contre le réchauffement climatique devra lui succéder au terme du sommet de Copenhague.
Source  Horizons Rym B.
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

David C. 05/12/2009 18:31


Le gros probléme c'est qu'on ne peut pas faire de consensus avec le mensonge !

Si tu regardais l'histoire de l'humanité et si tu comprendrais comment l'humanité a pu passée les limites de la démographie! Il faut chercher dans l'histoire des idées!

Tu vois les chasseurs cuilleurs n'auraient jamais ppu atteindre 6 milliards d'individu! Aujourd'hui on oublie le pouvoir de l'esprit humain pour résoudre les prbleme!

Malthus aussi est tombé dans le même piege et ses prévisions se sont avérer fausse !

David C.
david.cabas.over-blog.fr



Le Pèlerin 05/12/2009 19:01


Mon cher David,
Je me fais là l'avocat du diable et te laisse le soiin de conclure
Evalue l'accroissement de la démographie de par le monde et essaie de trouver n critère quiu colle à la production de "bouffe"...Il y a besoin d'anticiper.
Le problème c'est que la moitié de la population approx n'a pa la culture nécessaire pour le comprendre
Et que ceux qui comprennent sont ceux qui ont préparé Copenhague
MATHEMATIQUEMENT IL Y AURA UNE REDUCTION  DE LA POPULATION...Appelle cela guerre, pandémie, ou autrement mais les mathématiques sont là pour nous rappeler à la triste réalité
Le progrés ou l'intelligence humaine nous fera gagner 30 oub50 ans mais l'on assiste à une telle accélération des phénomènes
Pls jeune j'étais un éternel optimiste et je causais comme toi
Là je suis raisonablement pessimiste...!!!!...surtout lorsque je vais dans certains pays ou la raison n'est pas au menu....et j'espère que tu ais raison...
Cordialement,
Le Pèlerin


David C. 05/12/2009 03:55


Copenhague : Annulons le sommet de la dépopulation !

Par Helga Zepp LaRouche (www.solidariteetprogres)

Le sommet de l’ONU sur le climat, qui se tiendra à Copenhague du 6 au 18 décembre, avec la participation de 193 nations, 65 chefs d’Etats et de gouvernement et 20 000 délégués, repose sur une
fraude gigantesque et doit être immédiatement annulé. Il ne s’agit pas uniquement d’économiser les frais d’un évènement dont le seul but est de promouvoir le malthusianisme, mais d’empêcher
l’instauration de facto d’un gouvernement mondial.

Alors que plus de mille scientifiques ont pris leurs distances avec la thèse du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) sur un réchauffement global causé par
l’activité humaine, les manipulations incroyables, récemment révélées par des pirates informatiques qui ont intercepté les courriels de certains chercheurs de l’Unité de recherche sur le climat
(CRU) de l’université d’East Anglia, en Angleterre, fournissent la preuve ultime du caractère frauduleux de cette affaire.

En réalité, les données statistiques brutes, non corrigées, provenant des stations météorologiques, indiquent peu ou pas de changement au cours des 150 dernières années. La moitié des observatoires
décèlent même un léger refroidissement et constatent au contraire que depuis environ dix ans, nous assistons à un refroidissement global ! A quoi bon donc, une campagne aussi onéreuse pour prouver
le contraire ?

La réponse est claire : à part toute une armée de spéculateurs, qui voient dans le commerce des émissions de CO2 une nouvelle opportunité pour faire les poches de la population, il s’agit
essentiellement d’une politique de l’Empire britannique, ou, plus précisément, du prince Philip d’Edimbourg. Ce dernier a exprimé à plusieurs reprises son souhait explicite de se réincarner en
virus mortel, afin de contribuer plus efficacement à réduire la population. Le 12 novembre, le patron américain du Fonds mondial de la nature (WWF), organisme cofondé par le prince Philip, déclara
à la presse : « Nous estimons fondamental pour le Président Obama de se rendre à Copenhague, afin de regarder les autres dirigeants dans les yeux, de leur communiquer notre engagement en tant que
pays et d’obtenir le leur. » Et Obama d’annoncer promptement, revenant ainsi sur ses déclarations antérieures, qu’il ira à Copenhague le 9 décembre.

De plus, il est monstrueux qu’une organisation officielle de l’ONU, en l’occurrence le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), et le gouvernement danois veuillent mettre officiellement
la question de la réduction de la population à l’ordre du jour du sommet sur le climat. Selon le journal danois Berlinske Tidende, la ministre danoise du Développement, Ulla Toerness, a admis le
caractère controversé de cette proposition qui, dans plusieurs pays, demeure tabou. Mais puisqu’il y a un lien entre croissance démographique et changement climatique, cette proposition remporte
aussi le soutien complet du Premier ministre danois.

L’organisation britannique Optimum Population Trust (OPT), qui mène une croisade ouverte en faveur d’une réduction démographique globale, affirme dans une étude que l’une des meilleures façons de
combattre le prétendu « réchauffement global » consiste à empêcher les naissances, parce qu’éviter la naissance de nouveaux « pollueurs » est un moyen bien moins coûteux d’endiguer la « catastrophe
climatique » que d’acquérir des sources d’énergie renouvelable. Selon l’étude, on pourrait empêcher un demi-milliard de naissances, et donc 24 milliards de tonnes de CO2 sur les 40 prochaines
années, ainsi qu’une dépense de 200 000 milliards de livres sterling.

Tout aussi révélateur est le fait que, selon le magazine Forbes, les « 14 personnes les plus riches du monde », qui ne sont pas les moins étrangères à l’économie de casino que nous subissons
aujourd’hui, se sont déjà réunies le 5 mai de cette année chez le président de l’université privée Rockefeller. Pour Bill Gates, Warren Buffett, Michael Bloomberg, George Soros, Peter Petersen,
David Rockefeller Jr. et d’autres participants à ce cénacle, la croissance démographique représente assurément la pire menace environnementale, sociale et industrielle de notre époque.

Par ailleurs, le 5 juin, se déroulait à la London School of Economics la conférence préparatoire au sommet de Copenhague, organisée par le Policy Network, le think-tank de Tony Blair. Celui-ci,
dont la paternité de la guerre en Irak fait aujourd’hui même l’objet d’une enquête en Grande-Bretagne, y a prononcé le discours d’ouverture, soulignant la nécessité d’un « changement
révolutionnaire d’attitude ». Pour cela, les Etats-Unis devraient, à eux seuls, réduire leurs émissions à un dixième de leur niveau actuel ! Blair a clairement estimé que le plus gros problème est
que la Chine veuille réaliser « la plus grande industrialisation que le monde ait jamais vue ».

Lors d’une conférence de trois jours sur le thème de « la grande transformation », organisée à Essen, en Allemagne, par la Fondation Mercator en collaboration avec l’Institut du climat de Potsdam
et de Wuppertal, on pouvait lire dans le prospectus présentant le panel du quatrième groupe de travail : « Les sociétés démocratiques peuvent-elles faire face aux effets de profonds changements du
climat global, ou des régimes autoritaires seraient-ils plus à même de mettre en oeuvre les mesures nécessaires ? » L’un des participants, Hans-Joachim Schellenhuber, qui dirige l’Institut du
climat de Potsdam, y avait récemment invité le prince Charles à une « discussion d’experts sur les thèmes de l’environnement et du climat ». (Schellenhuber est par ailleurs dignitaire de l’ordre
britannique le plus prestigieux, l’Ordre de la Jarretière.)

On ne peut qu’être d’accord avec Lord Christopher Monckton dans son analyse de l’imposture climatique et de la conférence de Copenhague : il s’agit bien, en effet, d’une tentative d’établir un
gouvernement mondial non élu, jouissant de pouvoirs considérables et sans précédent. Pris en flagrant délit de mensonge, un petit groupe de « scientifiques » est désormais reconnu coupable d’un
acte frauduleux et criminel. L’ex-ministre des Finances britannique, Lord Nigel Lawson, rejoint par tout un groupe d’autres Lords, auteurs et journalistes, vient de lancer un nouveau site internet,
ainsi qu’une Fondation de politique du réchauffement climatique (GWPF), voués à combattre cette imposture.

Hélas, il ne fait aucun doute qu’un consensus existe dans le camp pro-britannique de l’Establishment international pour répondre à la crise systémique financière mondiale par un nouveau fascisme,
sous lequel les pauvres, faibles et malades seront sacrifiés aux intérêts spéculatifs.

Une telle politique tombe sous le coup des Lois de Nuremberg de 1946. Quiconque entend participer à la conférence de Copenhague devrait y réfléchir. Après tout ce que le grand public vient de
découvrir, il n’y a qu’une solution raisonnable : annuler au plus vite ce sommet.

Appel envoyé par David C.  –  david.cabas.over-blog.fr


Le Pèlerin 05/12/2009 09:43


Bonjour David,
dans toute affirmation il y a du vrai et la vérité c'est souvent le dialogue et le consensus
Je n'ai jamais été un malthusien mais dire que les théorie de Malthus sont totalement fausses sont d'un déraisonnement total....Je ne fais pas là du sentiment mais des mathématiques.
Je me méfie des extrémistes de tous bords qui crient bien fort et dont le résultat est totalement négatif
Je suis encore une fois pour le dialogue, la concertation et la recherche de la vérité ...ENSEMBLE...Je sais que ce n'est pas facile...Ecrire c'est déjà une première manière de contester et de
dialoguer
Il faut militer ....moi qui ai toujours été un humaniste et un progressiste, je me pose parfois des questions quant aux limites de la générosité verte et sociale
La raison a aussi son mot à dire
Je suis un écologiste au quotidien...
Tous les jours je récupère mes ordures du matin de la montagne tout en prposant des solutions...
Je dénonce ce que je crois être une atteinte à l'environnement ...en me basant sur la raison sans jamais oublier l'aspect de la survie de l'homme et de son bien être.
oui aux contre pouvoirs car il en faut ...Non à la déraison
Je ne pense pas que de ne pas assister à copenhague soit une bonne manière de faire avancer les choses
N'oublions pas que globalement parlant le français est un hyper conservateur ....là aussi il y a du travail à faire...
J'espère mes propos ne te dérangent pas ....mais nous trouverons un moyen de nous entendre j'en suis sur
Cordialement,
Le Pèlerin