Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 03:53

Que se passerait-il concrètement pour les Français si le pays sortait de l'Euro, ou si la zone Euro implosait ?

Euro-Franc.jpg

 Eléments de réponse avec Planet.fr.

Il n'y a pas si longtemps, cela semblait totalement improbable... Et pourtant, aujourd'hui, de plus en plus de politiques, français et étranger, évoquent à nouveau une possible implosion de la zone Euro. Même si le processus peut sembler compliqué, il n'en est pas moins possible.

Et si la France sortait de l'Euro et adoptait à nouveau une monnaie nationale, nommée le Franc, quelles seraient les conséquences directes sur le quotidien des Français ? Sur leur pouvoir d'achat ? Sur leur travail ? Sur les relations monétaires avec d'autres pays ?

Une inévitable dévaluation du Franc

Si la France devait sortir de l'Euro, on utiliserait certainement la parité 1 Euro = 1 Franc. Et cette parité serait également valable pour le Dollar... Ce serait en effet la valeur la plus simple à mettre en place. Cependant, une dévaluation du Franc face au Dollar serait inévitable. En effet, actuellement, 1 Euro vaut 1,30 Dollar. Si, dans le futur, 1 Franc devait valoir 1 Dollar, la perte de valeur serait donc de 30%.

Toutes les sommes alors présentes sur les comptes bancaires des Français seraient converties, mais perdraient elles-aussi 30% de leur valeur. Il en va évidemment de même pour toutes les sommes placées sur des comptes d'épargne.

Une mise en place de la nouvelle monnaie facilitée

Cependant, ce choix d'une équivalence 1 Euro = 1 Franc faciliterait largement la mise en place de la nouvelle monnaie. Pendant la période de transition entre les Euros et les Francs, et avant que les nouveaux billets et nouvelles pièces soient disponibles, les anciens billets et pièces en Euros pourraient toujours servir avec la même valeur faciale, mais en Franc. La Banque de France n'ayant pas disparu avec l'Euro, elle pourra ensuite rapidement imprimer les billets et frapper les pièces, avec une mise en circulation seulement quelques mois plus tard.

Mais le changement de monnaie ne serait pas sans risque d'un point de vue informatique. Il faudrait en effet reconfigurer tous les logiciels des banques. Au niveau des comptes bancaires et des prêts, nous ne serions pas à l'abri d'éventuels "bugs".

La hausse du coût de la vie

La perte de 30% de la valeur de notre monnaie par rapport au Dollar serait une catastrophe pour le pouvoir d'achat des Français, qui diminuerait lui aussi logiquement de 30%. Dès le premier jour du changement de monnaie, le réveil serait difficile pour les Français. Tous les produits importés verraient leur prix gonfler, en commençant par les tarifs de l'énergie.

Et l'augmentation des prix ne se fera pas sentir que dans les importations. En effet, le changement de monnaie aura un impact sur le fonctionnement des entreprises françaises. Et ces changements auront un coût, bien sûr répercuté au final sur le consommateur.

En revanche, l'exportation devrait s'en trouver facilitée. La valeur de la monnaie nationale affaiblie, les entreprise française se retrouveront plus compétitives à l'étranger. Par exemple, un produit vendu 130 Dollars auparavant, pourra être vendu 100 Dollars.

Le contrôle de la sortie des capitaux vers l'étranger

Ce changement brutal de monnaie pourrait aussi faire craindre à une instabilité économique dans le pays, et inciter les citoyens à aller faire dormir leur argent dans un pays plus "sûr". Et pour éviter la fuite des capitaux, la seule solution resterait le contrôle aux frontières. Les files d'attentes aux douanes risqueraient bien d'être surchargées.

Et côté voyages, plus question de se promener en Europe sans se soucier de changer l'argent en devises étrangères, en s'acquittant des coûts de change. Les voyages à l'étranger redeviendront certainement un luxe, non abordable pour la plupart des gens. De toutes façons, les sommes qui pourront être sorties du pays pour l'occasion d'un voyage risquent bien d'être limitées, pour éviter la fuite des capitaux, comme dans les années 1970.

Augmentation du chômage et baisse du PIB de la France

La santé économique de la France est bien en grave danger. Une étude menée par la banque néerlandaise ING en 2010 expliquait que la situation serait dramatique pour le chômage et le PIB de la France si la zone Euro devait exploser. Ainsi, en cas d'extinction de la monnaie unique, la France tomberait vraisemblablement en récession avec un PIB en chute de 4%. Un plan de rigueur sans commune mesure avec ceux de l'automne dernier devrait alors inévitablement être mis en place.

Côté chômage, les nouvelles ne sont pas plus réjouissantes, loin de là. La sortie de la France de la zone Euro, et donc la hausse des coûts de fonctionnement, ferait inévitablement grimper le chômage à un taux proche de 13,5%.

Source Planet.fr AFP Joel Saget

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires