Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 05:28

Tentative d’assassinat d’un caricaturiste suédois

Deux Algériens d’Irlande impliqués
4289730887_80e482aa1b.jpgPaysage irlandais

La police irlandaise a procédé, jeudi dernier, à l’arrestation d’un groupe impliqué dans la tentative d’assassinat de Lars Vicks, caricaturiste suédois. Le groupe composé de sept personnes, quatre hommes et trois femmes, compte deux ressortissants d’origine algérienne. Les autres individus sont natifs d’Irlande, de Croatie, de Libye et de Palestine. Les arrestations ont été effectuées au cours de raids dans les villes côtières de Cork et Waterford, au sud-ouest de la République d’Irlande.
Des investigations conduites conjointement pas les services irlandais, britanniques et américains ont permis d’identifier les mis en cause. Leur interpellation intervient au lendemain de l’inculpation à Philadelphie, aux États-Unis, de Coleen La Rose, alias Jihad Jane, identifiée comme l’exécutante potentielle de l’assassinat du caricaturiste suédois.
Celui-ci est accusé d’avoir blasphémé le Prophète Mohamed en le représentant sous une image outrageante. Le dessin en question est vieux de presque trois ans. Il est paru en 2007 dans Nerikes Allehanda, un quotidien suédois. Depuis, son auteur a reçu des dizaines de menaces de meurtre. Selon la presse irlandaise, le chef du groupe ayant organisé son meurtre est un Algérien de 49 ans qui vit en Irlande depuis une dizaine d’années en qualité de réfugié politique. Sa femme de nationalité américaine est également impliquée dans la tentative d’assassinat.
En signe de solidarité avec le dessinateur, les journaux suédois ont décidé, hier, de republier les caricatures infamantes, sans crainte d’attiser à nouveau la flamme de la controverse et de heurter encore les musulmans. Des dessinateurs danois ont inauguré cet art de mauvais goût en 2005. Les pastiches offensifs à l’image du Prophète ont soulevé un vent de colère au sein de la communauté musulmane à travers le monde.
La venue à Londres, la semaine dernière, de Geert Wilders, auteur de Fitna, un film offensif de l’Islam, a également donné lieu à des protestations de rue.
Le réalisateur et néanmoins membre du Parlement des Pays-Bas était invité par la Chambre des Lords du Parlement britannique pour présenter son film. Il y a un an, M. Wilders avait été interdit d’entrée au Royaume-Uni par le Home Office.
Les autorités britanniques avaient estimé que la venue du député d’extrême droite constitue une menace à la sécurité publique et risque de nuire à la cohésion intercommunautaire.
Source Liberté Samia Lokmane-Khelil
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires