Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 23:00

Sexe et sport de haute compétition

simulation sexy

 

Faut-il ou ne faut-il pas faire l’amour avant une compétition sportive si on veut bien performer et même remporter une médaille aux Jeux olympiques?! Une question complexe où les réponses sont nombreuses.

La psychologue et docteur russe Dilja Jenikejewa affirme dans une interview au journal allemand Bild que les athlètes ont tout à gagner à faire l’amour avant les compétitions

«Les athlètes de haut niveau sont généralement sexuellement plus actifs que l’ensemble des citoyens et aussi plus précoces. Il n’est pas rare que les athlètes, hommes et femmes, éprouvent cinq ou six orgasmes dans une même nuit. Le sexe avant les compétitions, il n’y a rien de mieux pour la détente, dit-elle.»

Ce n’est pas le cas du champion allemand Ronny Ackermann (médaille d’argent en combiné nordique) qui explique sa victoire par une abstinence sexuelle complète d’une durée de 389 jours avant la compétition finale. «Maintenant, dit-il. Je peux commencer à regarder les filles et je ne me priverai pas. Avant, je n’avais pas le temps. Je voulais me concentrer au maximum.»

Le docteur Jenikejewa ne partage pas cet avis. «L’abstinence ne peut qu’entraîner des rêves érotiques et déconcentrer les athlètes qui ne penseront qu’à la chair. Le sexe est une activité normale et essentielle à l’équilibre humain. C’est une détente extraordinaire».

Par contre, elle admet que dans certaines disciplines sportives telle le ski, une abstinence de quelques jours avant les compétitions est recommandable car le sexe peut fatiguer les jambes, c’est le contraire pour les patineuses. «Un bon orgasme avant la compétition donnera aux patineuses un sourire divin.»

Sourire qui pourrait influencer les juges dans certains cas.

Alors… pour gagner, sexe ou pas de sexe?

Chose certaine, les nuits et les soirées ont la réputation d’être torrides dans le village olympique. Plus les jours passent, et plus les athlètes qui ont l’esprit à la fête sont nombreux alors qu’ils ont terminé leurs compétitions respectives. Vous avez là la fleur de l’humanité : des hommes, des femmes qui affichent des corps de dieux et de déesses et qui son au sommet de leurs capacités.

Notons que Diego Maradona, le sélectionneur de l’Argentine, a autorisé ses joueurs à « consommer » pendant la coupe du monde de 2010 mais à certaines conditions.

"Que les joueurs pourront avoir des relations sexuelles pendant le Mondial en Afrique du Sud, les jours où ils ne disputeront pas de match. Il faut que ce soit avec des partenaires stables et sans additifs, comme le champagne ou d’autres boissons.

Source Planète Québec

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires