Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 00:14

Coup d'envoi vendredi des illuminations, avec une nouvelle génération écolo de guirlandes. Le village de Noël et les lutins reviennent.

Toulouse s'apprête à dérouler un nouveau programme d'illuminations de Noël au centre-ville. Cette nouvelle génération d'éclairages économiques, dont l'allumage est prévu vendredi soir, va rythmer les festivités, en même temps que le village de Noël au Capitole et la troupe des lutins qui entraînera dans sa farandole une horde de trolls. « Notre souhait est d'offrir un moment de magie, de féerie, dans l’esprit de Noël » ont expliqué hier matin d'une seule voix Isabelle Hardy et Alexandre Marciel, les deux élus qui ont planché sur ce projet.
Des guirlandes 100 % led
Aucune rue de l'hyper centre ne sera laissée dans l'ombre. Il y a deux fois plus de rues illuminées, avec une couverture à 100 %, élaborée selon un itinéraire architectural, culturel, historique ou commercial du centre ville. 110 nouveaux motifs lumineux vont flotter sur les artères avec la particularité de ces guirlandes 100 % led. Ces ampoules discrètes, offrant une lumière raffinée, consomment très peu. On reste dans le droit fil du développement durable, conformément aux engagements de la nouvelle municipalité. « Cette stratégie, avec une économie de 30 à 40 % d'énergie, a permis de dégager un demi-kilomètre de plus de guirlandes pour le reste de la ville », a précisé Alexandre Marciel, tout en expliquant que « le principe des illuminations mis en place dans l'hyper centre sera étendu l'an prochain dans les quartiers ». La ville teste aussi de nouvelles énergies substantielles comme décorations lumineuses. C'est le cas place Saint-Georges où le halo des lampadaires va être utilisé pour rayonner comme une guirlande. Place Esquirol, l'énergie solaire servira aussi de batterie aux illuminations de Noël. Les guirlandes resteront en place jusqu'au 4 janvier.
Les lutins, les trolls, la fête
Leur roi Tobias en tête, les lutins blanc neige et facétieux reviennent en nombre cette année pour animer la ville au gré de spectacles, de danses, d'impros… Ce sont cinquante lutins qui vont s'installer à partir du 11 décembre à 18 heures, dans leurs « maisons témoins » Cour Henri IV au Capitole. Un vrai petit village de jeux et fantaisie où prendront également place à leurs côtés une quinzaine de trolls verts, plus patauds, timides et colériques que leurs aériens voisins… les 19 et 20 décembre, ces personnages jongleurs, musiciens, danseurs, taggers feront leur entrée magique dans les rues lors d'une grande parade articulée autour de machines spectaculaires…Marché solidaire d'Arnaud Bernard
Initié l'an passé, le marché social et solidaire retrouve la place Arnaud Bernard, étendu à 6 jours, du 5 au 13 décembre. Ce marché d'économie solidaire proposera des jouets, de l'alimentaire, bijoux et vêtements.
Isabelle Hardy, adjointe au commerce et à l'artisanat.
Vous avez changé les guirlandes mais aussi le mode de financement de ces illuminations…
Cette année, la ville de Toulouse prend en charge l'achat et la pose des illuminations de l'hyper centre en demandant une contribution de tous les commerces situés dans les rues illuminées. Jusqu'à présent ,on avait un problème d'inégalité. Certains commerçants participaient au financement des illuminations, d'autre pas. Les grands magasins y sont complètement favorables.
Concrètement ?
Les commerçants concernés recevront bientôt un appel à contribution. Selon les rues de l'hyper centre leur participation varie de 4 à 6 € par mètre linéaire. En moyenne, cela fait 20 € TTC par commerce. On fera un bilan fin janvier. Pour la mairie, cela représente un budget global de 650 000 €, dont 200 000 € d'achat de matériel amortissable sur 5 ans.
Et dans les quartiers ?
Pas de changement avant l'an prochain. Les associations de commerçants choisissent leurs illuminations, la municipalité et la CCI participent à hauteur de 65 %.
Capitole : des chalets en plus
Cent vingt-quatre chalets en bois, des allées plus larges et surtout, une plus grande place faite au marché de l'artisanat… et au père Noël ! Le traditionnel village de Noël s'anime dès ce vendredi 4 décembre à 10 heures sur la place du Capitole et y restera jusqu'au 27 décembre.
On y retrouvera bien sûr tout le côté gastronomie et restauration sur place ou emporter avec des produits du terroir, des différentes régions de France, entre vin chaud et aligot, des idées de cadeaux et décoration pour les fêtes, et une sélection plus rigoureuse des produits artisanaux. Le village sera ouvert tous les jours de 10 heures à 20 heures sauf le jeudi 24 décembre où il fermera à 18 heures et rouvrira le 25 décembre à 14 heures. Des nocturnes sont prévues les 11, 12, 18 et 19 décembre jusqu'à 22 heures. Cette année, l'organisateur Midexpo, s'est engagé dans une charte de développement durable.
La municipalité a choisi cette année de ne pas renouveler l'expérience de la patinoire des années passées. Gain de place et surtout économie d'énergie ont motivé ce choix.
Source La Dépêche du Midi
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires