Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 08:05

Football - CAN 2012 - Les Marocains jubilent

ballon de football

C’est un grand ouf de soulagement qu’ont poussé les supporters marocains après l’importante victoire glanée par les Lions de l’Atlas à Dar Es Salam face à une coriace équipe de Tanzanie

«Le mérite de cette victoire revient avant tout au groupe et aux joueurs. Donc, on a eu aujourd’hui une réponse positive par rapport à ce qu’on espérait. Ces trois points à l’extérieur sont importants pour la suite de la compétition. On va maintenant savourer cette petite victoire et continuer à travailler par rapport à la suite de la compétition, en abordant deux matchs amicaux pour améliorer ce groupe avec, peut-être, la venue de joueurs qui vont renforcer l’effectif.» C’est en ces termes que l’entraîneur adjoint, Dominique Cuperly, s’est confié à la MAP. Et d’ajouter: «Côté tactique, il y a eu une bonne application défensive et le but marqué a été très intéressant. Ce but a surtout mis en association Chamakh et El Hamdaoui sur l’action. Il faut garder la tête froide par rapport à la suite de la compétition et continuer de travailler sereinement et faire plaisir à tous les Marocains.»

De son côté, Youssef Hadji s’est, lui aussi montré soulagé: «Je pense que grâce à la concentration, le Onze national a pu ramener une victoire précieuse loin de ses bases. On a pris conscience qu’on devait réagir après le match nul concédé à domicile devant la Centrafrique, ce qui nous a donné plus de courage et de détermination pour réussir ce match. Maintenant, il reste beaucoup de chemin, mais on a confiance pour assurer la qualification à la prochaine édition de la CAN.»

Des propos corroborés par l’homme du match, le milieu de terrain Houcine Kharja: «C’est une victoire importante après le mauvais pas contre la République centrafricaine. Maintenant, il faut continuer sur cette lancée, car il est bien d’aborder le match contre l’Algérie avec un moral au beau fixe, surtout après cette victoire méritée contre la Tanzanie.» L’entraîneur tanzanien, Jan Borg Poulsen a, lui aussi, reconnu la supériorité marocaine: «L’équipe marocaine est très forte et a fait sortir un bon match. Elle a pu créer de nombreuses occasions et en a concrétisé une. La sélection tanzanienne a également bien joué et a eu sa part du jeu. Mais, malheureusement, les joueurs n’ont pas pu saisir les occasions offertes.»

C’est donc une victoire importante qu’a obtenue hier l’équipe nationale marocaine. Mais c’est plus sur le plan psychologique que ce succès est vital car la dernière victoire marocaine en compétition officielle datait d’octobre 2010!

Avec l’arrivée d’Eric Gerets prévue en novembre 2010, un nouveau chapitre dans l’aventure des Lions va s’ouvrir.

Source L’expression

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires