Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 18:01

Football - Quand la mascotte devient coupable...

ribery_franck.jpg

 

Assailli par les photographes à la fin de Bayern-Lyon, Ti Franck claque la porte de sa voiture noire. Sa femme se cache d’une main. Une marche arrière rageuse et Ribéry file sur le parking de l’Allianz Arena. Comme une rock star. Ils semblent loin les après-midi ensoleillés où le Boulonnais jetait des seaux d’eau sur Oliver Kahn ou abimait le car de son club (déjà devant les caméras). Chronique d’une année désastreuse pour Ribéry, la mascotte devenu coupable de tous les maux du foot.

Au Bayern, le patient français intrigue

Après deux premières saisons lumineuses au Bayern, de la joie, de l’envie dans toutes ses actions,  Franck Ribéry est le rayon de soleil du club bavarois. «Quand nous l’avons engagé, c’est comme si nous avions gagné au loto», explique Franz Beckenbauer.  Automne 2010: Kaiser Franck laisse place à Krank Ribéry. Abonné à l’infirmerie (tendinite rotulienne du genou gauche, inflammation de deux orteils, etc), le Boulonnais alimente la chronique. Entre les bouderies avec son nouvel entraîneur, Louis Van Gaal, à l’été, la photo officielle où il pose avec le maillot d’un de ses coéquipiers et les rumeurs incessantes sur ses envies d’Espagne, son image pâlit. «Ici, il pleut et neige même, Wahiba est souvent seule quand je ne suis pas là et elle n'a pas beaucoup d'amies», explique le joueur, seulement 7 matchs en tant que titulaire au compteur. «A-t-il seulement envie de nous?», s’interrogent les supporters. «Contre Stuttgart, Ribéry a joué sans envie. Par son comportement, il provoque les supporters du Bayern», lâche Lothar Matthaüs.  Robben l’éclipse mais Ribéry reste indispensable. En demie de la Ligue des champions face à Lyon, il assure jusqu’à son carton rouge qui lui fera sans doute rater la finale si son club se qualifie.

En équipe de France, le gamin est devenu capricieux

Mondial 2006: le gamin Ribéry redonne de la vie à l’Equipe de France et serait prêt à jouer partout. «Franck respire la joie de vivre. Il ne calcule pas, même dans sa relation avec les anciens», déclare Zidane qui l’adoube et le fait enrôler par les agents influents, Miglaccio et Bernès. France-Espagne, mars 2010. Ribéry joue comme toujours à droite. Boudeur. Depuis des semaines, alors qu’il n’a pas participé aux barrages contre l’Irlande, le milieu serine qu’il veut jouer sur le flanc gauche. «Que ce soit au Bayern ou en Bleu, c'est là où je suis le plus libéré, où je m'éclate et où je suis le mieux dans ma tête.» Le sélectionneur sort la carabine. «La leçon, c'est qu'ils (les joueurs) doivent être intelligents et dépasser leur ego pour penser que c'est l'équipe qui compte, pas eux. S'ils n'ont pas compris ça, je mettrai des coups de fusil!»

Dans les journaux, l’intrusion dans les pages faits divers

«Il a été entendu dans la semaine comme témoin. Pour nous, l'affaire s'arrête là», explique l’avocate du joueur, Me Bottai. Ce n’est que le début. Auditionné comme témoin après l’arrêt de prostituées dont une aurait évoqué son nom, Ribéry devient un sujet de fait divers. Les médias s’enflamment, le Bayern le protège, la FFF ne veut pas empiéter sur l’enquête. Inquiétant pour les Bleus? En Angleterre, les déboires extra-conjugaux de John Terry ont fini par rapidement déteindre sur ses prestations et le défenseur de Chelsea a été déchu du capitanat de la sélection.  «Raymond Domenech, le sélectionneur de la France déjà en difficulté, avait autant besoin de cela que d'une balle dans la tête», écrit Le Times en Angleterre. Et Ribéry?

Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Geneviève HALET-SABATIER 23/04/2010 21:18



Nulle, je suis nulle en sport, sauf le patinage artistique me botte. Mais, j'ai appris les ennuis de TIBERI, par infos TV. Geneviève.



Le Pèlerin 25/04/2010 00:22



Bonsoir Geneviève


Il n’y a pas de honte à  n’y rien connaitre au
sport


Il est préférable de s’exprimer ainsi que de dire que l’on s’y connait…et que ….


Quant à Ribéry, il a en effet quelques problèmes


Le Français et les médias ont vitre démoli ce qu’ils adulaient la
veille


La confiance, le respect d’autrui, le civisme, le respect de la
présomption d’innocence sont des notions qui se perdent


Que voulez vous….Quand l’exemple vient den haut, ne nous étonnons pas de
la réaction des individus déboussolés  


Ainsi va la vie….Et comme tout s’accroit de façon exponentielle je suis
sceptique quant à l’avenir de nos enfants et ce malgré mon naturel généralement optimiste


Cordialement,


Le Pèlerin