Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 08:06

Son directeur parle de l'élève Zidane et de ses motivations...

zinedine_zidaneok.jpg

Zidane bientôt Bac+4? Pour un garçon qui a stoppé ses études aux portes du lycée, la perspective a de quoi étonner. Le 3 octobre dernier, à Paris, l’ancien meneur de jeu des Bleus a pourtant effectué sa rentrée universitaire pour suivre une formation de manager général de club sportif dispensé par le Centre de droit et d'économie du sport (CDES) de Limoges.

Pour son directeur de formation, Jean-Pierre Karaquillo, l’élève Zidane n’a bénéficié d’aucun piston pour faire partie des 17 étudiants retenus parmi les 80 dossiers reçus. «Nous n’étions pas obligés de le prendre, assure Karaquillo. S’il n’avait pas répondu à nos critères, nous ne l’aurions pas retenu. Nous avons déjà refusé des stars du sport français d’ailleurs.»

«Zinedine est quelqu’un d’immensément intelligent»

Parmi ses camarades de cette septième promotion (où figurent Olivier Dacourt, Eric Carrière et le handballeur Guéric Kervadec), Zidane «est un élève appliqué et qui participe autant que les autres, note son formateur. Les médias ont une imagé déformée de lui. Zinedine est quelqu’un d’immensément intelligent. Et je peux vous dire que je connais d’anciens grands champions qui sont des tocards.»

Avec un poste directeur sportif du Real Madrid, «Zizou» dispose déjà d'une situation enviable. A quoi bon alors vouloir suivre des sessions intitulées «projet de club et méthode de travail du manager général» ou «statut juridique du club professionnel»? «J'apprends beaucoup au Real mais je pense cependant que j'ai encore beaucoup à apprendre sur les techniques professionnelles du sport», justifie le Ballon d’Or 1998. «Nous cherchons à leur donner des outils dont ils auront besoin pour gérer un club et dont ils ne disposent pas encore. Mais plus important encore, nous cherchons à ce qu’ils se révèlent à eux-mêmes», poursuite Karaquillo.

Les footballeurs et leur complexe

Autant que les compétences juridique, économique ou institutionnel à acquérir, la formation permettrait surtout à ces anciens sportifs de vaincre les préjugés qu’ils cultivent sur eux-mêmes. «On ne pense pas aux études supérieures quand on est footballeur par exemple, constate Jean-Pierre Karaquillo. Ils font trop souvent un complexe au niveau intellectuel. Pourtant, certains possèdent un vécu extraordinaire dans le monde du sport professionnel et maîtrisent plusieurs langues.» 

A côté de «espagnol et italien lu, écrit, parlé», Zinedine Zidane va peut-être bientôt ajouter «Bac+4» après ses deux ans de formation au CDES. De quoi aspirer à de plus hautes responsabilités dans l’organigramme du Real?

Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

MICHELLE 25/11/2011 10:39


C'est un grand joueur de foot de france

Le Pèlerin 25/11/2011 18:23




Bonjour Michelle,



Vous savez  bien que ZZ est un Grand



On lui doit une coupe du Monde et une finale en suivant…Sans lui nous aurions sombré dans la médiocrité ???



Et puis sa simplicité sa réserve voire sa timidité ont fait l’objet de bien des sarcasmes de la part des média jusqu’à le présenter comme un « simplet » voire un rustre sans grand
savoir…Il est vrai que ZZ vivait loin du « star-system », ce milieu qui veut tout gérer et qui en matière de sport tape souvent a côté de la plaque



Rien ne laissait présager que Zizou deviendrait l’icône du sport le plus médiatique du monde.
Mais ses qualités de joueur et d’homme en ont fait l’une des personnalités
préférées des Français et une valeur sûre auprès des clubs et des sponsors.



La personnalité de Zidane plaît. Que ce soit auprès des jeunes qui rêvent de lui ressembler ou auprès des mamans qui le voient comme le fils idéal, Zidane fait l’unanimité. A tel point que le
footballeur a été de nombreuses fois désigné personnalité préférée des Français d’après le célèbre sondage bi-annuel réalisé par IFOP- Le Journal du Dimanche.



Le « star system » ne lui pardonne pas de naviguer en dehors de ses clous…Pensez donc, rendre visite au président algérien …y créer la bas une fondation ZZ ? Être à
demi-Kabyle…Jeter son dévolu dans un grand club espagnol où étrangement on lui a trouvé des qualités de Manager



Ce n’est plus un benêt comme le présentaient certains



Le voici homme d’esprit tout en étant un homme de cœur avec sa fondation ELA



Il est vrai qu’en France la générosité de cœur n’est plus de bon ton



Nos dirigeants nous ont appris qu’il fallait avant tout « faire de l’argent » …Ils ont oublié ces grands dadais que sans le cœur  l’on
passerait à coté de bien des coopérations …lucratives…



Me voici à parler comme eux…



Pauvre de nous



Cordialement,



Le Pèlerin