Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 18:34

Raffarin reconduit pour le dossier Algérie

jp raffarin

 

Ces nominations interviennent dans le cadre de la nouvelle “diplomatie économique” souhaitée par Laurent Fabius.
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a confié à la première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry une mission sur la Chine et à l'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin une mission sur l'Algérie, a-t-on appris hier auprès du Quai d'Orsay. L'ex-patron de Renault, Louis Schweitzer, s'est pour sa part vu confier une mission sur le Japon.
Ces nominations interviennent dans le cadre de la nouvelle “diplomatie économique” souhaitée par Laurent Fabius, qui avait annoncé la semaine dernière que des personnalités de stature internationale seraient désignées pour  accompagner la diplomatie française auprès de quelques pays afin d'y dynamiser les relations économiques et commerciales. Interrogé par l'AFP, l'entourage de Mme Aubry a confirmé que la patronne du PS, qui devrait prochainement passer la main, avait accepté cette mission,  proposée dès juin. “Elle connaît très bien la Chine, elle connaît bien l'entreprise, les grands industriels, elle considère que c'est une mission très importante”, a-t-on indiqué. Il faut dire que le choix de Jean-Pierre Raffarin s’inscrit dans le souci du nouveau locataire de l’Élysée de poursuivre les discussions avec les autorités algériennes sur les grands projets de coopération convenues entre les deux pays. Sur ce plan, il y a lieu de rappeler que l’Algérie et la France négocient depuis plus de deux ans, la mise en place de projets structurels, notamment sur les trois dossiers de Renault, Lafarge (cimenterie) et Total (construction d'un vapocraqueur d'éthane). Les discussions avancent lentement et semblent buter sur beaucoup d’obstacles que les deux parties peinent à surmonter.
Sur le dossier de l’implantation d’une usine Renault en Algérie, les divergences n’ont pas encore été levées sur son lieu d’emplacement. Entre Rouiba, Bellara et la zone industrielle d’Oran, aucune information n’a filtré pour le moment sur un éventuel accord entre les deux pays pour que le projet puisse enfin démarrer. L'autre dossier dans l'escarcelle de M. Raffarin est celui du projet avec Lafarge, qui a élargi le champ de son partenariat avec le groupe public Gica, notamment dans le béton prêt à l'emploi. Enfin, Total Pétrochimie s'était mis d'accord avec le groupe public des hydrocarbures Sonatrach, notamment pour un projet de vapocraqueur d'éthane à Arzew, à Oran. Les deux parties veulent également investir dans la formation professionnelle en Algérie et mettre en place une filière industrielle en direction de la jeunesse.

Source Liberté Salim Tamani

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires