Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 08:20

Un homme coupe le pénis de l’amant de sa femme avec un cutter

justice-copie-1.jpg

 

Il est jugé à partir de ce jeudi devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône. Il risque 15 ans de prison. La victime restera handicapée à vie.

Le procès d’un marseillais qui a coupé le sexe de l’amant de sa femme débute ce jeudi devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône. Les faits se sont déroulés le 28 octobre 2008.

Ce jour-là, Blaise Fragione reçoit chez lui Francis, un collègue de travail de sa compagne Madeleine. Il obtient la confirmation que Francis et Madeleine ont une liaison depuis plus d’un an. Fou de rage que la mère de ses enfants et sa compagne depuis 20 ans le trompe, Blaise saisit alors un cutter et sectionne le sexe de Francis sur 3 cm. Avant de prévenir les secours, il jettera le sexe coupé dans les toilettes. Blaise Fragione, qui a reconnu les faits est en détention provisoire depuis 3 ans et demi et risque jusqu’à 15 ans de prison pour son acte fou.

«Un geste spontané et irréfléchi»

« Il m’a toujours dit qu’il avait été submergé par une espèce de montée pulsionnelle qu'il n'était pas parvenu à contrôler » explique son avocat, Me Marc Ceccaldi. « Il n'y avait rien de rationnel dans ce qu'il faisait. Ce n’est pas la personne humiliée qui dit je vais me venger parce que mon honneur a été souillé. C'est vraiment quelqu'un qui, d'un coup, est brutalement désespéré à l'idée que ce qu'il a construit avec sa compagne puisse être détruit. C'est un geste spontané et irréfléchi évidemment regretté ».

La victime traumatisée et handicapée à vie.

La victime, elle, a eu énormément de mal à se remettre de cette mutilation. « Mon client est traumatisé à vie » assure Me Grégoire Ladouari, l’avocat de Francis. « Il a longtemps effectué une traversée du désert et aujourd'hui il n'est pas certain qu’il puisse retrouver un jour une masculinité, une virilité. Il a longtemps considéré que sa vie était terminée. Il a la chance d'avoir 2 enfants et il aurait pu se suicider s'il n'avait pas eu des rapports affectifs et humains ».
La victime attend toujours une autogreffe de tissus. Mais selon le Dr Michel Cohen, directeur de de la clinique du Rond-point des Champs Elysées, Francis ne devrait pas pouvoir retrouver un sexe normal: « Si vous greffez de la peau vous allez pouvoir récupérer la fonction d'uriner mais c'est tout. Tout dépend de la grandeur de la section mais c'est sûr que ce monsieur restera handicapé à vie ».

Source RMC.fr avec M.de la Moissonnière

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires