Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 15:22

France - Politique - La chancelière ne se ménage pas dans son soutien à Nicolas Sarkozy...

Merkozy-Elysee.jpg

Un rayon de soleil dans le froid de sa pré-campagne. En ce début d’année morose, entre sondages en berne et situation économique terne, Nicolas Sarkozy peut au moins se réjouir d’une chose: le soutien sans faille de la chancelière allemande. Lundi, Angela Merkel ne s’est pas ménagée. «Je soutiens Nicolas Sarkozy sur tous les plans car nous appartenons à des partis amis», a-t-elle expliqué lors d’une conférence de presse en marge du 14e conseil des ministres franco-allemand. A 20h, la chancelière est de nouveau apparue au côté du Président, lors d’une interview diffusée sur France 2 et la ZDF.
La CDU et l’UMP, partis amis
L’image de ce couple franco-allemand au diapason était belle. Elle a surtout offert un boulevard à Sarkozy, candidat toujours non déclaré mais aux dents déjà acérées. Notamment lorsqu’il s’agit de critiquer implicitement son principal adversaire, François Hollande, qui a l’intention de renégocier l’accord européen s’il était élu en mai. «Quand l’Allemagne signe un traité, ou quand la France signe un traité, tout le pays est engagé. C’est un engagement d’Etat, ce n’est pas un engagement politicien. Je travaille pour tous les Français quels qu’ils soient», a-t-il souligné.

Du côté de l’UMP, on se réjouit de ce soutien mais on ne sait pas encore si Merkel participera à un meeting du candidat Sarkozy dans les semaines à venir. « Rien n’est acté de ce côté-là. Mais c’est sûr que c’est important d’avoir le soutien du premier pays européen», confie un dirigeant. Du côté de l’UMP, le modèle allemand sera au cœur de la campagne et les membres de la CDU, le parti de Merkel, invités aux réjouissances. Lors de son conseil national, il y a dix jours, l’UMP avait ainsi reçu le secrétaire général de la CDU Hermann Gröhe. Le week-end dernier, Wolfgang Schäuble, ministre des Finances allemand, a critiqué Hollande lors d’une rencontre entre l’UMP et la CDU à Strasbourg. «Il faut bien comprendre que nos campagnes électorales ont pris une nouvelle dimension car les solutions à la crise se prennent à plusieurs», explique Fabienne Keller, sénatrice UMP du Bas-Rhin qui a participé à cette réunion. Et les clivages ont franchi les frontières.

«Que Nicolas Sarkozy ait besoin de Merkel en dit long sur sa situation»

En 2007, Angela Merkel avait rencontré Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Cette année, François Hollande, qui a participé à un meeting du SPD à l’automne, a sollicité un rendez-vous avec Angela Merkel. Sans succès pour le moment. «Mon seul critère, c’est le peuple français, c’est vers lui que je me tourne. Je n’ai besoin de personne d’autres. Si Merkel veut participer à des meetings, elle en a parfaitement le droit, a déclaré, lundi François Hollande avant d'ironiser sur la situation. C’est une tâche rude qu’elle s’inflige. Que Nicolas Sarkozy ait besoin de Merkel en dit long sur sa situation.»

Source 20minutes.fr Matthieu Goar

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires