Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 09:37

Malgré la morosité ambiante, l'année qui s'ouvre devrait réserver quelques bonnes nouvelles...

Euro Franc

 

La croissance sur le chemin de la reprise

On ne va pas se mentir: côté croissance, le début de l’année 2013 ne s’annonce pas folichon en France comme vient de le confirmer la note de conjoncture de l’Insee. Toutefois, dans ses prévisions publiées le 7 novembre, la Commission européenne estime que cette évolution, associée aux réformes structurelles en cours, «devrait déboucher sur une expansion économique plus marquée et mieux répartie en 2014, où la croissance devrait atteindre 1,6 % pour l'UE et 1,4 % pour la zone euro». Bref, le bout du tunnel approche. 

L’euro bouge en encore

Enterrée à maintes reprises en 2012, la monnaie unique n’est pas morte. La preuve, dix ans après leur introduction, les billets d’euros feront peau neuve à partir de l’an prochain. Le lancement progressif de cette deuxième série de billets débutera en mai 2013. Le premier à être introduit sera un nouveau billet de cinq euros qui sera dévoilé en janvier prochain. Autre signe de cette vigueur préservée: la zone euro continue à séduire de nouveaux candidats à l’adhésion.  La Lettonie déposera ainsi en février son dossier de candidature dans l’espoir de devenir en 2014, le 18e pays de la zone euro. 

L’année pour devenir propriétaire?

Taux d’emprunt au plus bas, pouvoir de négociation accru des prix : pour ceux qui ont la chance de pouvoir emprunter, 2013 sera peut être la bonne année pour franchir le cap. D’autant que les prix devraient continuer à décroître légèrement. «estimait la Fnaim dans ses prévisions d’octobre. Les notaires tablent, eux aussi, l’an prochain sur la  poursuite de la tendance de 2012, soit un recul des prix d'environ 10% en deux ans pour les marchés non dynamiques et une relative stabilité dans des régions comme Paris. 

L’épargne défiscalisée facilitée

Après un premier relèvement du plafond du livret A en octobre dernier, le ministre de l'économie et des finances Pierre Moscovici a annoncé mercredi 19 décembre 2012 en conseil des ministres une nouvelle hausse de 25% au 1er janvier 2013. Au total, les épargnants pourront ainsi placer un total de 22.950 euros à un taux de 2,25%. Un taux qui a toutefois de fortes chances d’être abaissé à 2% au 1er février en raison du ralentissement du rythme de l’inflation qui entre dans la formule de calcul du taux des livrets réglementés.. 

Les actions de groupe devant le Parlement

Véritable serpent de mer de la protection des consommateurs en France, la création d’une «class action» à la française est l’un des projets phares de la réforme présentée en septembre par le ministre  délégué à la consommation Benoit Hamon. Ces actions de groupe, ou actions collectives, permettent aux consommateurs de se regrouper pour instruire en commun une procédure de réparation. Le nouveau dispositif sera un «instrument totalement nouveau» dont l'objectif est de permettre «très concrètement aux Français d'obtenir réparation d'un préjudice, même modeste», selon le ministre qui compte déposer au printemps un projet de loi au Parlement.

Accalmie attendue à la pompe

Si 2012 a été l’année de la flambée du prix des carburants, 2013 pourrait marquer une légère accalmie sur ce front-là. Selon le rapport publié le 12 décembre par l’Agence internationale de l’énergie, la demande mondiale de pétrole devrait en effet rester relativement molle au cours de l'année 2013, sur la base de l'estimation renouvelée «d'une croissance économique mondiale tiède», tandis que la production en Irak et en Amérique du Nord devrait elle fortement augmenter. Du coup, les cours du pétrole pourraient progressivement se détendre au cours des cinq prochaines années, prévoit l'AIE.

Source 20minutes.fr Claire Planchard

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires