Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 06:21

France - Rama Yade quitte l'UMP pour rejoindre Jean-Louis Borloo

rama-yade.jpg

L'ancienne secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade

Après l'annonce du départ de Jean-Louis Borloo de l'UMP jeudi soir, Rama Yade a dévoilé ce vendredi matin sur BFM TV son départ du parti majoritaire. L'ancienne secrétaire d'Etat a franchi le pas par "solidarité" avec l'ancien ministre de l'Ecologie.

Membre du Parti radical présidé par Jean-Louis Borlo depuis décembre dernier, Rama Yade estime que l'UMP actuelle, "rétrécie sur ses basses", ne "permet pas de battre la gauche". C'est "une page de l'histoire politique qui se tourne", a-t-elle déclaré. "Il y a eu une fracture avec l'UMP. Je ne me suis plus sentie entendue dans ce mouvement donc je le quitte". Le centriste Jean-Louis Borlo est, selon elle, "prêt et déterminé" pour la Présidentielle.

Jean-Louis Borloo entre en piste pour 2012

Dans un style bonhomme mais ferme, Jean-Louis Borloo a tourné hier soir la page de son appartenance à l'UMP. Cette décision devrait être officialisée le 15 mai lors du congrès du Parti radical valoisien qui est actuellement associé au parti présidentiel. «Le parti radical va proposer, a proposé d'organiser l'aile sociale, l'aile humaniste de la majorité», a-t-il expliqué, lors de l'émission «A vous de juger», en citant les centristes du Nouveau centre, les gaullistes sociaux et les écologistes. «On va organiser cette formation politique avant l'été, évidemment, c'est à l'extérieur de l'UMP et par voie de conséquence, nous allons, je quitte l'UMP», afin de former «une alliance républicaine». Même si Borloo n'a pas dévoilé ses intentions personnelles pour 2012, il a franchi un pas supplémentaire dans une candidature pour la présidentielle, annonçant que le parti qu'il allait créer avait vocation à être présent dans la course à la magistrature suprême. «Je suis prêt mais ça se fera collectivement», a-t-il ajouté acceptant le statut de «candidat naturel» de la mouvance centriste. Il conteste que sa démarche soit un moyen de négocier un poste dans un futur gouvernement, ou une méthode pour «aider» Nicolas Sarkozy à drainer vers lui les voix centristes en vue du second tour de 2012. «Vous connaissez quelqu'un qui est candidat pour aider quelqu'un ? Ça n'a pas de sens», a-t-il dit. Borloo a assuré viser la victoire, présentant son action comme «une alternative au PS et une alternative à l'UMP».

Reste à savoir si le parti radical valoisien dans son intégralité suivra Borloo car il est très divisé sur la question de la rupture avec l'UMP. Ainsi, Jean Leonetti a déclaré qu'il «partageait l'analyse politique» de Borloo mais «pas sa stratégie de rupture avec l'UMP».

Enfin, l'émancipation de Borloo est un choc pour Sarkozy. Car une candidature de son ancien ministre pourrait affaiblir le Président au premier tour au point d'être éliminé pour le second au profit de Marine Le Pen. Si hier soir, Jean-François Copé, patron de l'UMP n'a pas souhaité réagir, la déléguée générale, Nadine Morano, a espéré qu'il respecte «le moment venu le choix de l'unité de la famille».

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires