Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 11:49

Intempéries: Trois morts dans le Var

intemperies-var.jpg

Les habitants de Draguignan, dans le Var, tentent d'échapper aux inondations qui ont frappé la région le 15 juin 2010.

Pluies - C'est la préfecture qui l'annonce...

Trois personnes sont mortes mardi dans le Var, à la suite de pluies torrentielles exceptionnelles pour la saison qui ont inondé plusieurs communes dont Draguignan, envahi par des torrents d'eau boueuse. Alors que les secouristes du Var s'activaient, des habitants et enfants étaient bloqués hors de chez eux: sur des toits de magasins à Draguignan, dans des immeubles où ils ont trouvé refuge, ou dans les écoles.

«Nous sommes partis à la nage jusqu'à un immeuble»

Au Luc, le corps d'une femme continuait de flotter vers 21h30 dans le cours d'eau qui traverse la commune, le courant étant trop fort pour permettre une intervention, a-t-on appris auprès des gendarmes. A Draguignan, où les habitants ont été surpris par la rapidité avec laquelle l'eau est montée, deux personnes sont mortes, a annoncé la préfecture du Var.

«Il y a tellement de courant et d'eau que nous n'avons pas de visibilité, a déclaré à l'AFP le sous-préfet de Draguignan, Corinne Orzechowski. C'est arrivé au pire moment, quand les gens sortaient de leur travail.» «Le nord et le centre de Draguignan sont sous les eaux. Ce sont des mètres d'eau. Cela va de l'hôpital au centre de détention», a-t-elle ajouté.

Les communes proches de Draguignan - Lorgues, Vidauban, Le Muy, Le Cannet... - «sont extrêmement touchées», a ajouté Corinne Orzechowski. Elle a précisé que seuls les bateaux et hélicoptères étaient en mesure d'intervenir et que l'école d'artillerie avait été ouverte pour accueillir les naufragés et un PC sécurité.

«En quelques minutes l'eau est montée de 50 puis 60 cm. Et nous en sommes à 2 m», a constaté un correspondant de l'AFP, qui s'est retrouvé pris au piège des eaux à Draguignan et a dû se réfugier, avec d'autres passants et automobilistes, dans la cage d'escalier d'un immeuble dont le bas est noyé sous les eaux.

Aurélie Chasselin, jeune mère qui s'apprêtait à aller chercher sa fillette de deux ans après le travail, a raconté s'être trouvée bloquée dans sa voiture. «Je ne pouvais pas sortir. Deux pompiers m'ont extraite de la voiture et nous sommes partis à la nage jusqu'à cet immeuble», a-t-elle témoigné.

125.000 foyers privés d'électricité

Depuis le début des intempéries, dans la nuit de lundi à mardi, il est tombé en moyenne dans le Var de 40 à 80 mm d'eau, de 100 à 150 mm sur un axe allant d'Hyères à Entrecasteaux, et jusqu'à 264 mm à Lorgues, a dit la préfecture. Le préfet Hugues Parant a appelé les Varois «à éviter de sortir ce soir» et les non-Varois «à éviter» ce département, où les routes secondaires sont impraticables. «On n'avait jamais vu ça depuis dix ans. 180 millimètres d'eau sont tombés en 12 heures sur Hyères», a-t-il ajouté.

Les services de secours varois ont effectué depuis la matinée quelque 600 interventions. Le préfet de région Michel Sappin a annoncé la mobilisation de 400 hommes, venus des départements voisins, et huit hélicoptères pour venir en renfort des secouristes varois. Selon la préfecture, 125.000 foyers varois sont privés d'électricité.

De fortes précipitations sont encore attendues dans les heures qui viennent dans ce département et sur les Bouches-du-Rhône, selon Météo-France qui a placé la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Corse et la Drôme en alerte orange jusqu'à mercredi 4h.

Conséquence de ces pluies torrentielles, qui ont inondé des voies de la SNCF au niveau de Carnoules (Var), la circulation ferroviaire est totalement interrompue entre Nice et Toulon jusqu’à mercredi matin, selon un porte-parole de la SNCF. Trois cent voyageurs, dont le TGV Nice-Lille a été pris par les eaux, sont bloqués en gare de Luc. «On cherche des solutions pour les rapatrier», a-t-il confié. L'aéroport de Hyères-Toulon, inondé, a été fermé mardi.

Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

H


Je" vis" a Draguignan, qui est dévastée .....c'est une vision de cauchemar.


Encore aujourd'hui dans notre quartier nous sommes privés d'eau et ceçi depuis mercredi matin .


L'électricité et le tèléphone sont rétablis depuis 14 heures Ce jour.


Ce matin on dénombre 29 morts, bilan provisoire.


La voie rapide qui relie Draguignan, Trans est impatricable a certains endroits cette dernière s'est éffondrée ..........


Les villages de Trans et les Arcs sont dans le même état,


Le cimetière de Trans a subi des dégats importants . ( Je passe les détails )


C'est une situation catastrophique .


Il faut le vivre pour le comprendre


 


 



Répondre
L


Bonjour Hussein-Dey,


Je suis catastrophé par ce qui vous arrive...


Je reste à l'écoute.....C'est dur de rester sans pouvoir communiquer


C'est dur de vivre ce que vous vivez....Je ne sais que faire pour aider....Si je peux
quelque chose le ferai.....


Chaleureusement votre


Le Pèlerin


 



G


Aux premières loges, pour HYERES et des nouvelles plus fraîches : dans la région de Draguignan, nous en sommes à un peu plus de10 morts. Aujoud'hui, ce 16/06/2010, à 13H31, sue HYERES :
soleil - GENEVIEVE -



Répondre
L


Oui j'ai lu au moins 11 morts


Je compatis avec eux


Courage


Le Pèlerin