Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 09:48

«Vous êtes libres de pratiquer votre religion»

liberte du culte

12 à 15 églises activent cependant dans la clandestinité.

L'exercice du culte chrétien est garanti. L'affirmation est venue du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs Bouabdallah Ghlamallah qui s'exprimait jeudi 1er décembre en marge d'une séance plénière de l'Assemblée populaire nationale consacrée aux questions orales.

Il a cependant signalé qu'«entre 12 et 15 églises activent dans la clandestinité» en Algérie.

Le ministre a réaffirmé que les chrétiens exerçaient «librement leur culte dans un cadre réglementé». Il a démenti, une fois de plus, une quelconque restriction à l'encontre des chrétiens en Algérie. Tous les individus sont égaux devant la loi, a insisté le ministre, soulignant que des sanctions étaient prévues par la loi contre toute atteinte à la pratique des différents cultes.

Cette déclaration intervient en réponse aux critiques émises par l'archevêque d'Alger, Abdallah Ghaleb Bader à travers les médias contre le décret sur l'exercice des cultes en Algérie. Évoquant le prétendu manque de lieux de culte réservés aux chrétiens, M.Ghlamallah a indiqué que ces derniers pouvaient s'organiser «en associations pour collecter des fonds et construire des églises».

A titre d'exemples sur la libre pratique de ce culte dans le pays, l'Eglise protestante en Algérie (EPA), que préside le pasteur Krim Mustapha, compte sept lieux de cultes dans la seule ville de Béjaïa.

Il est utile de rappeler que le ministère de l'Intérieur, vient de reconnaître officiellement l'Eglise protestante d'Algérie (E.P.A). Créée en 1972, celle-ci regroupe trente à cinquante communautés chrétiennes dans le pays.

Après cet acte, l'Eglise protestante d'Algérie fait désormais partie de l'Alliance évangélique mondiale. Elle était déjà membre de l'Alliance réformée mondiale et de l'Eglise méthodiste unie.

Rappelons qu'une villa, faisant office d´église protestante à Tizi Ouzou, avait été incendiée dans la nuit de samedi 08 à dimanche 09 janvier 2010. Les auteurs de cet acte sont des «individus barbus portant des qamis», selon des informations recueillies sur place par le journal L'Expression.

Le pasteur Kireche de l'église «Tafat», avait alors indiqué que le groupe était constitué d´une vingtaine de personnes. D´après ses révélations tout le matériel qui se trouvait à l´intérieur de ces locaux, avait été saccagé. Les assaillants avaient mis le feu et brûlé des livres. Bibles et Evangiles furent la proie des flammes, comme constaté sur place par L'Expression. C´était la première fois qu´un acte de cette nature était enregistré dans la wilaya de Tizi Ouzou réputée être un havre de tolérance et aucun incident n'avait été signalé auparavant.

Sur 36 millions d'habitants environ, l'Algérie compte quelque 10.000 chrétiens

Source L’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires