Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 23:01

Le tour du presbytère...

bonne soeur un fantasme

 

Un Évêque faisait sa visite dans une paroisse très pauvre du Quercy.

En visitant le presbytère, l’évêque s'aperçoit qu'il n'y a qu'un seul lit dans une seule chambre à coucher.

- Vous n'avez qu'une seule chambre à coucher ?

- Oui, Monseigneur, nous sommes trop pauvres pour agrandir le presbytère.

- Mais votre servante, où couche-t-elle?

- Ici, mais vous savez, nous avons un gros chien bien dressé et il couche entre nous deux.

- Mais vous devez avoir des tentations... Que faites-vous alors ?

- Quand ça m'arrive, je me lève, je vais dehors faire le tour du presbytère, ça passe et je reviens.

- Mais votre servante, elle doit avoir des tentations elle aussi ?

- Quand ça lui arrive, c'est elle qui se lève, qui va dehors faire le tour du presbytère et ça lui passe.

- Mais si ça vous arrive d'avoir une tentation tous les deux en même temps ?

- Dans ce cas-là, Monseigneur, on envoie le chien faire le tour du presbytère.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

manou 03/05/2014 14:22


 




S'il y a des belles-mères parmi vous, c'est
qu'on les a choisies pour leur sens de l'humour !




















 















 
























La Belle mère, faut bien
rire. 




  




Un couple était prêt pour sortir au
restaurant 




Par mesure de sécurité, ils avaient laissé quelques lampes
allumées, branché le répondeur, couvert la cage du canari et sorti la
chatte. 




Ils avaient appelé un taxi et sont sortis à son
arrivée.




Mais au moment de fermer la porte, la chatte en a profité
pour se précipiter à l'intérieur de la maison.




Pas question de la laisser seule à l'intérieur pendant leur
absence pour ne pas trouver de catastrophes à leur retour.




La femme alla donc s'asseoir dans le taxi pendant que le mari
récupérait la chatte.




La chatte monta les escaliers et l'homme se mit à sa
poursuite.





> >
> Comme la femme ne voulait
pas que le chauffeur sache que la maison serait vide cette nuit, elle dit au chauffeur " Il est vite monté
dire bonsoir à ma mère..."




 




Quelques instants plus tard, le mari la rejoignait dans le
taxi et lui dit:




" Désolé d'avoir mis tellement de temps mais cette pouffiasse
s'était cachée sous le lit. J'ai dû l'y déloger à l'aide d'un balai. Elle a voulu s'échapper mais je l'ai
attrapé par la peau du cou. Je l'ai recouverte d'une couverture pour l'empêcher de me griffer. Elle n'a pas
cessé de gueuler pendant que je descendais mais j'ai réussi à la balancer dans le jardin! J'espère qu'elle ne
va pas encore chier sur mes légumes !"




 




Il y eut un long silence dans le taxi
.......






Bonne journée



 


 










 













 



























Le Pèlerin 03/05/2014 20:29



 


Bonjour Manou


J’imagine ce qui peut se passer dans un presbytere avec des hommes condamnés à la chasteté toute leur vie…C’est assez
débile


Pour le reste, votre blaguounette est des plus mar rante ezt je la passe immédiatement au Blog


Merci pour l’intérêt que vous portez à mes Blogs


Cordialement,


Le Pèlerin