Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 23:40

Humour – deux Aînés en maison close

poupee-gonflable.jpg

 

Deux petits vieux décident de prendre du bon temps.

Ils décident donc de prendre quelques verres et de finir au bordel local.

L'hôtesse, en voyant arriver ces deux petits vieux, dit immédiatement à son gérant :

- "Va dans les deux premières chambres et met une poupée gonflable dans chaque lit.

Ces deux-là sont si vieux et si saouls que je ne vais pas perdre mon temps avec deux de mes filles.

Ils ne verront jamais la différence. "Le gérant fit ce qu'il devait faire et les deux vieux montèrent à leur chambre.

Sur le chemin du retour, le premier vieux dit :

- Je pense que la fille était morte.

- " Morte, dit l'autre, pourquoi dis-tu ça ? "

- "Ben, elle ne réagissait pas et elle n'a fait aucune remarque tout le temps que je lui ai fait l'amour".

Son ami dit alors :

- "Moi, c'est pire ! Je pense que la mienne était une sorcière ! "

- "Une sorcière, comment peux-tu dire ça ? "

- "Ben, je lui faisais l'amour, je l'embrassais partout et je lui ai même fait une petite morsure dans le cou

Alors, elle a pété et elle a disparu par la fenêtre en emportant mon dentier ! "

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


bonjour à tous. sur l'hitorique de la ville d'hussein-dey, je crois que vous faites erreur. en citant des quartiers vous donnez de fausses dates et franchement c'est très flou vos histoires sur
la ville d'alger. il faudra revoir vos livres ou je ne sais ou vous avez trouvé les dates et le dénominations des quartiers comme par exemple BEL AIR,  LA MONTAGNE  etc.... la cité
montagne a été construite en 1957, en prévision de l'arrivée massive des soldats qui ont pris la fuite à dien bien fu, une partie (batiments) pour les soldats et maisons aux coupoles pour les
collaborateurs (les bleus de l'époque), quant à la cité bel air elle a été construite fin 1961, pour les privilègiés. et là ou c'est flagrant c'est quand vous citez BACHDJARAH, cà c'est après
1962 quand meme ! vos leçons d'histoire sont à revoir. allez !!!! sans rancune.



Répondre
L


Bonjour Citoyen,


Vous avez peut être raison....Je me suis fié au commentaire d'un ami algérien...le
commentaire précédent (vous pouvez vérifier) qui me paraissait être si vérace que j'ai fait confiance à l'Auteur et que j'ai reproduit le commentaire sans rien y changer


Que voulez vous j'ai produit plus de 10 000 textes en 4 ans et la majeure partie provient
du bled...Je ne peux pas tout vérifier au peigne fin


Qu'à cela ne tienne ....Je n'ai pas forcément la mémoire des noms mais à Hussein dey 
de Lafarge au Caroubier en passant par la Cote rouge, Leveilley, qui il est vrai ne fait plus partie d’Hussein-Dey….Parnet, le Bois Ramel (paramédical), la cité Maya, Le chemin Vauban Kouba, cité
Amirouche,


Dont je connais bien le fils, Vice Président de l’APN et député….RCD,ex cité Marty, Le
Ruisseau, et retour au centre ville, les cinémas Royal, Moderne, Etoile.....qui ont disparu....et j'en passe......je pourrai m'y balader les yeux fermés...


Sachez que la vérité est multiple chacun la voit à sa manière....


Le principal c'est d'en discuter et que cela ne devienne pas une source de conflit


Je n'y changerai rien ne serait ce que par égard pour son Auteur


Sans rancune tout de même


Le Pèlerin