Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 11:44

Les  six meilleures  blagues sexuelles de  l'année !!!

12 vatican

 

Numéro  6 : 

Un ex  va au mariage de son ancienne femme.   Durant  la soirée, l'ex va voir le nouveau marié et lui demande  d'un air  arrogant: 
Comment tu trouves ça, de rentrer dans du stock  usagé?   
Le  nouveau marié le regarde droit dans les yeux  et, inébranlable, Il  lui répond :   
- C'est stupéfiant  !! .... Passé les 6 premiers centimètres, c'est flambant neuf  !!!...

Numéro  5 :  

Un  homme se cogne contre une femme dans un  hall d'hôtel.  Durant  la collision son coude butte contre la poitrine de  celle-ci.  Ils  sont tout deux surpris.   L'homme  se tourne vers elle et dit :  Madame,  si votre coeur est aussi doux que votre poitrine, je  sais   que  vous me pardonnerez.   
Ce à  quoi elle répond :   
Si votre  queue est aussi dure que votre coude, je suis dans la  chambre 221.   
Numéro  4:   
Un  homme d'affaires monte à bord d'un train et se retrouve  assis à   côté  d'une superbe femme.   Il remarque  qu'elle est en train de lire un livre sur  les   statistiques  sexuelles.   Il  l'interroge sur ce sujet, et elle répond  :   
C'est  un livre très intéressant. Ainsi les Indiens sont ceux  dont   le  pénis est le plus long, et  les italiens  sont  ceux qui savent le mieux s'en servir.   Au  fait je m'appelle Florence, et vous ?   
Géronimo Florentino...  enchanté de vous rencontrer !   
Numéro  3 :  

Un  soir, alors qu'un couple se couche, le mari commence à  caresser le bras de sa femme.   Elle  se retourne et lui dit :
Je suis désolée chéri, j'ai un  rendez-vous chez le gynécologue demain et je veux rester  fraîche.   
Le  mari déçu se retourne.  Quelques  minutes plus tard, il se tourne de nouveau vers sa  femme:   
Est-ce  que tu as aussi un rendez-vous chez le dentiste demain  ?   

Numéro  2 : 

Un  prêtre et une nonne se retrouvent en pleine tempête de  neige.   Après  un moment, ils trouvent une  petite cabane.   Exténués,  ils se préparent à dormir.   Il  y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais   seulement  un lit. Gentleman, le prêtre dit :   
Ma soeur,  vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur  le sol, dans  le duvet.   
Alors  qu'il venait juste de fermer son duvet et commençait  à   s'endormir,  la nonne dit : 
Mon  père, j'ai froid.   
Il  ouvre la fermeture de son duvet, se lève, prend une  couverture   et la  pose sur elle.   De  nouveau, il s'installe dans le duvet, le ferme et se  laisse   sombrer  dans le sommeil, quand la nonne dit encore :   Mon  père, j'ai toujours très froid.   
Il se  lève à nouveau, met une autre couverture sur elle   et retourne  se coucher. Juste  au moment où il ferme les yeux, elle dit encore :   
Mon  père, j'ai siiiiii froid.   
Cette  fois, il reste couché et dit :   
Ma  soeur, j'ai une idée : nous sommes ici au milieu de nulle  part,   et  personne ne saura jamais ce qui s'est passé. Faisons comme  si nous étions mariés.   
Enfin  exaucée, la nonne répond : Oui, c'est  d'accord.   
Et le  prêtre crie :
Alors tu lèves ton cul et tu la prends toi-même, ta putain de couverture, conasse  !!!

Numéro  1 :   

Un  couple a été marié pendant 50 ans.   Un  matin au petit déjeuner, la femme  déclare :   
“Rappelle-toi  comme 50 ans en arrière, nous  étions probablement   assis  à cette même table ensemble.”   
“Je sa
  is”, dit le vieil homme, “nous étions probablement assis,  complètement nus.”   
“Hé bien”, dit la vieille femme, “revivons un peu du  passé.”
Alors  les deux se déshabillent entièrement et se  rassoient.   
“Tu  sais chéri”, dit la petite vieille toute excitée, “mes  tétons sont toujours  aussi chauds aujourd'hui qu'ils  l'étaient il y a 50 ans!”  
“Ça ne  m'étonne pas”, répond le grand-père, “il y en a un  dans   le  grille-pain et l'autre qui trempe dans  ton café...”

Le Pèlerin  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sourire 05/05/2012 21:01



Angoisse, dépression, d’un geste, éloignons-les


En balayant d’un coup tout ce qui nous
déplaît


Pour ne penser qu’à rigoler, sel de la
vie


Encore et toujours plaisanter, c’est
l’énergie.


 


Rire, c’est la santé, aussi la joie de
vivre


Rire, c’est la gaîté qui chacun nous
enivre


Il chasse le stress, en très bonne
thérapie


C’est notre richesse, il nous grise par
magie.


 


Rire jaune forcé ou
communicatif


Il faut nous esclaffer, même si
excessif


Sans compter le bien être du rire
social


Qui pour tous au travail est bon pour le
moral.


 


Quelle joie nous procure un de ces longs
fou-rire


Quel bonheur transfigure un de ces chauds
sourires


Car l’humour est bénéfique à tout être
humain


Et l’humeur euphorique rend gai son
prochain.


 


Rire sans raison ne doit pas nous
étonner


Ou bien à foison ne pourrait nous
accabler


En écoutant ces bien drôles histoires
brèves


Aussi en lisant ces petits récits de
rêve.


 


Le rire est universel, nous donne
plaisir


Nous apportant l’arc-en-ciel, peut nous
enrichir


Rire aux larmes donnera détente
choisie


Mourir de rire serait l’extase infinie.

Le Pèlerin 06/05/2012 06:37



Bonjour Sourire


C’est divin


J’en ai fait un blog


Chaleureusement votre


Le Pèlerin