Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 06:22

Tout en mettant en place un nouveau système de sécurisation : Les États-Unis annulent la « liste noire » des pays à risquescanner-corporel.jpg

 

 

Les Etats-Unis ont choisi de revoir leur système de sécurisation des aéroports. Il n’est plus question de la liste noire des pays à risque, qui a tant irrité Alger, mais d’un examen approfondi des profils des passagers qui foulent le sol américain ainsi que d’une adaptation des contrôles selon les menaces éventuelles. Dans une conférence de presse organisée hier au siège de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, le responsable de la communication, John Brown, a tenu à préciser que « ces mesures seront appliquées à tous les passagers venus de différents pays, de la même manière ». « Ces protocoles de sécurité nouveaux, plus flexibles, sont adaptés pour refléter les informations les plus récentes disponibles auprès des autorités américaines et seront appliqués de la même manière à tous les passagers aériens à destination des Etats-Unis. »

 Ces protocoles ont été élaborés après un rigoureux processus d’examen interorganisme et ce en consultation avec la communauté du renseignement et de l’application des lois et avec la contribution des partenaires gouvernementaux et industriels partout dans le monde », expliquent les représentants de l’ambassade américaine à Alger. Reculade ? Si l’annulation de la liste noire du gouvernement peut apparaître, à première vue, comme un renoncement, il semble, en y regardant de plus près, que ce n’est là qu’un « ajustement » du système de sécurisation des aéroports américains. L’Administration Obama a pris le soin de ménager bien sûr les susceptibilités des pays qui se trouvaient classés dans la liste des pays à risque.John Brown vante la « flexibilité » de ces nouvelles mesures. « Elles sont basées sur les menaces actuelles, en prenant en compte les renseignements en temps réel. Un processus élaboré en collaboration avec nos partenaires internationaux.

Nous apprécions, à cet effet, le soutien de tous nos partenaires et notamment l’Algérie », souligne-t-il. Le représentant de l’ambassade refuse de parler de « pressions » qui émaneraient des pays inscrits dans la liste, se contentant d’affirmer que l’annulation de la liste noire est le résultat de « consultations » de leurs partenaires dans le monde. Des « consultations » ont eu lieu entre des responsables algériens et américains à Washington D.C. comme à Alger. « Nous sommes heureux de trouver une solution acceptable pour les Algériens et les Américains », déclare-t-il en souriant. M. Brown se réjouit, notamment, du fait que ce nouveau système sera plus « rapide », plus « sûr » et bien plus « efficace ». Pour autant, les scanners et les fouilles corporelles resteront de mise. « Nous comptons utiliser les nouvelles technologies, il existe plusieurs nouveaux systèmes dont ceux de détection de traces d’explosif, d’imagerie. Le gouvernement américain emploiera également des équipes canines et la traditionnelle fouille corporelle », dit John Brown. Il est à rappeler que « les mesures d’urgence » établies par le gouvernement américain faisaient suite à la tentative d’attentat à la bombe du 25 décembre 2009 à bord du vol Northwest, effectuée par un jeune Nigérian. L’Algérie était classée parmi les 14 pays les plus dangereux au monde.

Source El Watan Amel Blidi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires