Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 05:33

 

Elle remplacera Isabelle Adjani dans le film parfums d’Alger - Monica Bellucci à Bouzaréah

Monica-Bellucci-1.jpg

 

Le tournage du film a commencé il y a une semaine sur les hauteurs d’Alger, plus précisément au quartier le Puits des Zouaves.

Quelle mouche a donc piqué l’actrice française d’origine algérienne, Isabelle Adjani, pour quitter le tournage du film Parfums d’Alger, réalisé par Rachid Benhadj et cela après seulement quatre jours de tournage? Elle part sans aviser le réalisateur qui a dû, la mort dans l’âme, suspendre provisoirement le tournage.

M.Benhadj a fait appel à un huissier de justice pour constater l’absence de la star française qui a perçu entre-temps 40% de son cachet de 3 millions d’euros pour ce film. Il faut dire qu’Isabelle Adjani est connue en France pour ses caprices de star, ce qui l’a éloigné des plateaux de cinéma. Ce n’est donc pas la première fois qu’elle donne libre cours à son impulsion sans se soucier des barrières qu’imposent les réalités d’un contrat ou d’une conférence...
On se souvient déjà en mai 1983, quand l’actrice française Adjani avait boudé la conférence de presse et la séance de photo call de la présentation du film de Jean Becker, L’Eté meurtrier, pour lequel elle remporte son second César de la meilleure actrice.

En signe de protestation face à l’attitude capricieuse d’Isabelle Adjani, les paparazzis et les cameramen déposent leurs «armes» à leurs pieds sur le tapis rouge. L’information de son départ précipité du tournage à Alger a été annoncée en bribes par le quotidien Liberté, qui n’a pas détaillé les raisons de cette fugue artistique.

L’information de ce départ inexpliqué a eu l’effet d’une bombe dans le cercle des artistes algériens.

Mais, selon certaines indiscrétions, un désaccord a éclaté avec le réalisateur qui aurait refusé de se plier aux caprices «un peu trop exagérés» de la star et qu’elle aurait souhaité faire ce film seule avec Tarek Ben Ammar en Tunisie, coproducteur du projet. Le réalisateur avait entamé, il y a une semaine à Alger, le tournage de Parfums d’Alger avec Isabelle Adjani et l’acteur italien Alessio Boni. Ce septième long métrage du cinéaste met en scène une photographe à Paris qui doit se résoudre à rentrer au pays, au chevet d’un père mourant qu’elle avait dû fuir pour vivre sa vie. Ce retour parmi les siens, va réveiller de vieux souvenirs et l’amener à renouer les fils de son histoire.

La photographie est signée Vittorio Storaro, le célèbre directeur photo du Dernier Empereur de Bernardo Bertolucci. Le tournage du film a commencé il y a une semaine à Bouzaréah, plus précisément au quartier le Puits des Zouaves. Tourné entre Paris et Alger, le film est coproduit par le Tunisien Tarak Ben Ammar et par le ministère de la Culture via le Fdatic.

Si Isabelle Adjani ne revient pas à la raison, le producteur algérien Madani Merabai de Net Diffusion devra faire appel à une autre star internationale. Des sources proches du producteur avancent un nom du cinéma prestigieux pour remplacer Adjani. Ces sources parlent déjà de l’arrivée de Monica Bellucci qui aurait donné son accord pour suppléer à la défection inattendue de la star capricieuse. D’autres comédiens algériens devront faire partie du casting comme Biyouna et Ahmed Benaïssa.

Source L’Expression Adel Mehdi

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

fan2 09/05/2010 23:28



bonjour


le fait qu'Adjani quitte le tournage c'est à cause du réalisateur qui est incompétent; Isabelle est une star. il n'y a qu'à chercher la filmographie du réalisateur ça se passe de tous
commentaires!! le pseudo producteur je lisait son nom un certain madani, il avait la prison pour malversations pendant les années 90.de grace Monica, ne t'engages pas tête baissée!!!



Le Pèlerin 10/05/2010 10:45



Bonjour fan2


Que je sache je n'ai jamais mis en doute les qualités artistiques de la belle
Isabelle


J’ai juste rapporté des faits


Mais avec l'aide de Google, je vais approfondir le sujet


Quoique ce ne soit tout de même pas la première fois qu'elle s'esquive...je me souviens
d'un certain film ou elle avait du être remplacée au pied levé par fanny ardant


Bonne journée


Le Pèlerin


 



Geneviève HALET-SABATIER 09/05/2010 08:09



Une belle remplacée par une belle ! Je reconnais qu'ADJANI était très coleur locale, et entre nous je la préférais. Mais, enfin, il y a d'autre priorité...GENEVIEVE.



Le Pèlerin 09/05/2010 15:29



Elles sont toutes deux
mignonne


Monica est un peu plus jeune


Est-t-elle aussi talentueuse


Question


Le Pèlerin