Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 08:03

Partenariat Algérie - France - le bon départ ?

Jean Pierre Raffarin-copie-1

 

Une douzaine de projets de partenariat industriel sont en cours de négociation entre des partenaires économiques algériens et français, a indiqué hier à Alger l’envoyé spécial du président français, Jean-Pierre Raffarin. En effet, J.- P. Raffarin a affirmé, au terme de pourparlers avec son homologue Mohammed Benmeradi, ministre de l’Industrie et de l’Investissement : «Nous avions identifié une douzaine de projets qui sont en discussion et qui relèvent de la confidentialité des partenaires.» Aucune précision n’a été donnée sur les secteurs concernés. Toutefois, M. Raffarin s’est limité à préciser qu’«ils sont créateurs d’emplois et de valeur ajoutée». L’envoyé spécial de Sarkozy s’est contenté de relever qu’«il y a des partenariats forts, mais nous voulons participer plus fort encore par le développement de projets, qui créent des emplois et de la valeur ajoutée et qui peuvent être un espoir pour les jeunes et à tous ceux qui veulent participer à l’avenir du pays». Il faut dire que la visite de J.- P. Raffarin en Algérie a été l’évènement clé pour donner un nouveau souffle au partenariat économique algéro-français. Dès son arrivée hier à Alger, le sénateur UMP a indiqué : «Nous voulons préparer l’avenir avec des projets industriels à long terme et avec une volonté de gagnant-gagnant, où chacun trouvera son propre intérêt.» M. Raffarin, chargé par l’Elysée d’une mission de coopération économique entre l’Algérie et la France, estimait que sa visite se veut d’abord «pour renforcer la coopération économique en tenant compte de leurs orientations législatives». « Il y a de la bonne volonté de part et d’autre et une volonté pragmatique pour préparer l’avenir dans des secteurs comme les assurances, la pharmacie, le transport, les mines et l’énergie», a-t-il encore noté.

Renault produirait 75 000 véhicules en Algérie à partir de 2012

Le projet de montage de l’usine Renault en Algérie semble bien parti du fait que les négociations entre les deux parties ont levé les gros obstacles et les incertitudes. M. Raffarin a affirmé que «le dossier avance bien. Il y a eu des contacts importants, et Renault a redimensionné son projet et redéfini un certain nombre de caractéristiques». Selon le ministre algérien de l’Industrie, «le constructeur automobile français revient avec de nouvelles propositions et va s’impliquer davantage en Algérie avec des investissements directs».

Certes, «les détails de l’investissement ne sont pas encore arrêtés, mais le principe retenu lors des discussions entre les deux parties est d’arriver à produire 75 000 véhicules particuliers par an pour trois ou quatre modèles», a précisé le ministre Benmeradi qui ajoute que «si les négociations aboutissent, l’usine sera implantée sur les sites de la SNVI».

Le ministre souligne que «Renault va livrer ses véhicules au marché algérien d’ici à 2012». Cela dit, le ministre n’a pas omis de préciser : «Nous sommes loin de parvenir à un accord, nous allons poursuivre les négociations sur ce dossier.» F. A.

Source Le Jeune indépendant F.A.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires