Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 08:01

L’Algérie boycotte une importante rencontre de l’Union pour la Méditerranée (UPM)

upm2.jpg

 

A moins de trois semaines du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Union pour la Méditerranée (UPM) prévu le 7 juin prochain à Barcelone (Espagne), l’Algérie continue de bouder les rencontres de cette instance. Le 27 mai se tiendra à Marseille un forum sur l’investissement et le financement des projets en Méditerranée dans le cadre de l’UPM. La quasi-totalité des pays marquera sa présence sauf l’Algérie.

Des figures importantes du monde politico-diplomatique euro-méditerranéen prendront part à la rencontre. « De nombreuses personnalités sont attendues à ce forum, parmi lesquelles Christine Lagarde, Ministre française de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, Rachid Mohamed Rachedi, ministre Egyptien du Commerce et de l’Industrie, Stéfan Fule, Commissaire européen à l’Elargissement et à la politique de voisinage, Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat français au commerce extérieur, Stefania Gabrielle Anastasia Craxi, Secrétaire d’Etat italien aux affaires étrangères, Ahmad Masadeh, secrétaire général de l’UPM, Lino Cardarelli, secrétaire général adjoint aux financements de projet de l’UPM, Henri Guaino, Conseiller spécial du président de la République Française, chef de la mission interministérielle de l’UPM », selon un communiqué rendu public aujourd’hui.

De la rive sud de la Méditerranée, des pays comme le Maroc, la Jordanie, la Tunisie, le Liban, compteront des représentants de haut niveau notamment des établissements bancaires et financiers ayant des potentialités pour financer des projets de l’UPM. L’Egypte, qui assure avec la France la coprésidence de l’UPM, sera représentée au niveau ministériel.

 

Axé sur le financement des projets d’investissement dans l’espace méditerranéen, le forum de Marseille sera également marqué par la présence de nombreux établissements financiers des pays arabes comme la banque marocaine Attijariwafa, la société financière libanaise Kafalat et la société émiratie de capital investissement Abraaj. Mais aucun organisme financier ni algérien ne sera présent.

 

Pourtant, tenant compte de l’aisance financière du pays dans la conjoncture actuelle (plus de 140 milliards de dollars de réserves de change), l’Algérie est bien placée dans la région pour s’impliquer dans le financement des projets de l’UPM.

 

Source TSA  Mourad Allal

 

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G


IL y en a qui font toujours la "binette". N'avez-vous jamais remarqué que l'homme aime parler en sigles ? L'UPM -
L'UMP - .... et, cela ne va jamais ! - GENEVIEVE.



Répondre
L


Il semblerait en effet


Cela dénote un certain manque de romantisme...trop de sérieux....mène à l'absence de
résultât


Le Pèlerin