Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 09:44

Une association au chevet de l’environnement

lac-au-pied-du-djurdjura.jpg

Au pied du Durdjura

 

Un concept inédit qui combine la science, la culture, l’environnement et l’écotourisme.

Programme Méditerranée Rive Sud» est l’intitulé d’une campagne de sensibilisation sur la protection de l’environnement conçue en 2010 à Tizi Ouzou par un groupe de jeunes écologistes. Une première expédition scientifique avait été organisée dans la forêt de l’Akfadou en 2011 en présence de chercheurs et d’universitaires spécialisés dans le domaine. Ce programme a été réactivé récemment par la production d’un film  intitulé, Tiqelaïn (Pièges à oiseaux), produit par EHAN Audio Vidéo, partenaire de cette initiative. Ce long métrage développe la thématique «Préservation de la faune et de la  flore». «Le programme se transformera  incessamment en association nationale qui portera le même nom, dont le rôle sera de prendre en charge le programme dans sa globalité», nous dit Rachid Doufène, concepteur et coordinateur du programme.

Les grandes lignes de ce vaste «chantier» ont trait à des thèmes liés à la désertification à l’heure du réchauffement climatique, les répercussions du réchauffement climatique, la fonte des glaciers, la dégradation de la biodiversité (disparition de certaines espèces de végétaux et d’animaux), la déforestation et désertification. «Six  millions d’hectares de terre fertile s’érodent chaque année. En Algérie, 17 millions d’hectares de terres fertiles sont menacés par la désertification et 15 millions d’hectares sont exposés à l’érosion hydrique. Quelque 500 000 hectares sont déjà érodés. Sept millions d’Algériens sont menacés par la pauvreté due à la désertification. A cela, s’ajoutent la pollution et les incendies qui ravagent nos forêts, pourvoyeuses d’oxygène», déplore M. Doufène. Il ajoute : «C’est à travers cette perspective d’avenir que nous avons développé un ensemble de programmes qui tournent autour d’un concept inédit qui combine, la science, la culture, l’environnement et l’écotourisme.»

Parapente, rock et aviron

Selon ses concepteurs, le programme «Méditerranée Rive-Sud» est «porté par un panel de scientifiques et d’universitaires de renom. Une pertinence qui répond aux ambitions scientifiques et écologiques de notre pays.» Dans cette optique, cinq expéditions scientifiques sillonneront des régions du pays pour tenter de trouver des solutions concrètes à la désertification qui menace l’Algérie. Afin d’apporter une dimension ludique, et donc de rendre ce programme attrayant, des artistes et des performers de l’extrême feront partie du projet. Parmi eux, un clown qui aura pour mission de sensibiliser les enfants à la préservation de l’environnement à travers des éco-gestes de base. Une équipe de parapentistes aguerrie fera partie de l’expédition. Des actions de volontariat et de reboisement dans les régions visitées (sud, Hauts-plateaux, Kabylie) seront également au programme de cette caravane écologique à laquelle seront associés des artistes, toutes disciplines confondues, particulièrement des groupes de musique, des performers de l’extrême (parapente, rollers, skate-boards…), des clowns, des troupes folkloriques.

Dans le même concept, M. Doufène annonce des actions de nettoyage des espaces (villes, plages, barrages) à travers le pays. «Nous profiterons de l’interactivité de ce programme artistique pour organiser des actions de volontariat (nettoyage des espaces (villes, plages, barrages). L’ambiance festive et interactive des spectacles produira l’émulation nécessaire pour l’action du volontariat. Les tickets d’entrée aux spectacles seront distribués à titre gracieux exclusivement aux volontaires pendant l’action du volontariat», explique le même responsable. Parmi les lieux qui seront ciblés par cette opération de nettoyage, le barrage Taksebt qui alimente les wilayas de Tizi Ouzou et d’Alger. «Ce barrage est devenu un bar à ciel ouvert, des milliers de bouteilles et de cannettes d’alcool dénaturent et enlaidissent ce haut lieu. Aujourd’hui, le nettoyage du barrage est plus que fondamental», ajoutera-t-il. L’association «Méditerranée Rive Sud» y prévoit l’organisation d’un programme pluridisciplinaire artistique (festival Tizi-Rock), sportif (régate/aviron & kayak) et scientifique (expédition). Plusieurs groupes musicaux qui excellent dans le rock et dérivé y sont annoncés. 

Source El Watan Ahcène Tahrao

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires