Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 06:58

Algérie - Habitat : 674.000 logements réceptionnés en 2012

logement promotionnel

 

«Ce sont, pas moins de 674.000 logements inscrits dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014 qui devraient être réceptionnés en 2012», a annoncé hier à Alger, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Noureddine Moussa, lors d’une réunion d’évaluation de la mise en œuvre des programmes du Logement promotionnel aidé (LPA) et du Logement rural (LR).

S’adressant aux responsables des directions de l’habitat et des équipements publics qui supervisent la réalisation de logements promotionnels aidés (LPA) et de logements ruraux, M. Moussa a indiqué que «son département compte réaliser près de 265.000 unités en 2013 et le même quota en 2014, afin d’atteindre l’objectif fixé lors de ce quinquennat (2010-2014), soit 1,2 million de logements à fin 2014.» Dans ce sens, M. Moussa a souligné que «le ministère a programmé la réalisation de 238.000 logements au cours de la période allant du mois d’avril à la fin de l’année 2012.» Le ministre n’a pas manqué d’affirmer que la durée de réalisation des logements a beaucoup diminué, elle est passée de plusieurs années de délai, à quelque 24 mois.

En ce qui concerne les logements ruraux, le ministre a déclaré que « le Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, nous a demandé de réaliser des logements ruraux groupés dans les communes qui ont moins de 5.000 habitants.»

Répondant à une question sur la formule LPA, le ministre a expliqué « qu’elle est en fait, un mixage des deux formules, location-vente et LSP». Et d’ajouter : «il n’y a pas d’équité dans la distribution de ces logements, notamment pour les personnes à faible revenu.» Le ministre a par ailleurs exhorté les responsables des directions de l’habitat et des équipements publics qui supervisent la réalisation de logements promotionnels aidés (LPA) et de logements ruraux à bien choisir leurs partenaires « en fonction de leurs compétences » et ce, à travers des visites sur les chantiers en vue de s’assurer du professionnalisme des sociétés et bureaux d’études, et pour ne pas retarder les délais de livraison des logements. Dans le même contexte, il a souligné la nécessité d’améliorer la qualité des logements en choisissant les entreprises de réalisation qualifiées. Interrogé sur le retard de livraison du site de Aïn Bénian, le ministre a déclaré qu’«il y a des problèmes techniques qui entravent la livraison de ce projet.» «On ne peut pas livrer des logements aux citoyens sans s’assurer qu’ils ont bien été équipés par les raccordements au gaz et à l’électricité», a-t-il expliqué. Par ailleurs, M. Moussa a indiqué que «de nouvelles mesures juridiques et réglementaires ont été prises pour organiser les programmes de logements et que d’autres décrets sont en cours d’examen au niveau du gouvernement pour plus d’organisation et de régulation de ces opérations.» Il s’agit de nouvelles mesures visant à conforter la loi du 7 février 2011 relative à la promotion immobilière étaient en cours d’élaboration. Il s’agit notamment de nouveaux décrets relatifs à l’installation du Conseil supérieur de la promotion immobilière qui garantit la déontologie de l’activité, et la codification de la publicité des projets de constructions. Adoptée en janvier dernier par le Parlement, cette loi fixe les conditions auxquelles doivent répondre les projets relatifs à l’activité de promotion immobilière, et définit le statut du promoteur et les avantages et les aides spécifiques à ce type d’activité.

Source Algérie 360 Wassila Benhamed

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires