Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 11:38

D'Oum Dourman à... Rio de Janeiro

L-Algerie-gagne-la-coupe-du-monde-militaire.jpg

Voilà ce qu'on appelle un exploit historique réussi par les militaires algériens.

La sélection algérienne militaire de football a remporté brillamment, dans la soirée de samedi, la Coupe du Monde militaire «Brésil-2011» en battant son homologue égyptienne (1-0) à Rio de Janeiro.
La sélection algérienne sachant la grande volonté affichée par les Egyptiens de ne point rater cette finale, ont réagi dès le début de la partie. Mettant une grosse pression sur le gardien de but Gharib et sa défense, ils ont réussi à ouvrir la marque grâce à un but signé Sid Ahmed Aouadj à la 17e minute du jeu. Pris aux dépourvu, les Egyptiens réagissent vigoureusement dans la perspective de niveler la marque. Mais, Berrefane et ses coéquipiers ont tenu jusqu'à la fin de la partie. Les Algériens ont bataillé durement pour s'offrir ce trophée mondial face à cette redoutable et très coriace équipe égyptienne.
La formation égyptienne drivée par Mounir Hedjazi enregistre ainsi sa seule et unique défaite dans ce Mondial après avoir gagné tous ses matchs. En effet, l'Egypte a enregistré un sans-faute avec 4 victoires sur 4 matchs joués avant la finale: elle a gagné contre le Kenya (4-1), l'Equateur (5-0), la France (2-0) et le Qatar en demi-finale (5-0).
Il est donc normal que cette défaite des Egyptiens et de surcroît devant l'Algérie, soit mal prise. Ce qui explique ces gestes antisportifs commis par les Egyptiens à l'encontre des Algériens à l'issue de la partie. Seulement, ces gestes et faits négatifs ne changeront rien au résultat.
L'Algérie est bel et bien championne du monde face à l'Egypte.

Le parcours des Verts dans ce Mondial est le suivant: elle avait d'abord été battue par le Brésil (1-0) en match d'ouverture avant de gagner tous les autres matchs se permettant même le luxe de rendre la pareille aux Brésiliens qu'elle a battus en demi-finale par les tirs au but.
Ainsi, Berrefane et ses coéquipiers ont battu respectivement, l'Uruguay (5-0); le Surinam (7-0) et enfin le Brésil (0-0 puis 4-1 aux tirs au but en demi-finale avant de battre en finale l'Egypte (1-0) et ainsi gagner son premier titre mondial.
Avec ce premier couronnement, l'Equipe nationale militaire entre dans l'histoire. De son côté, le Brésil s'est emparé de la troisième place en battant le Qatar (1-0 prolongation). Abderrahmane Mehdaoui et son équipe ont non seulement réalisé leur objectif, mais ils ont terminé ce championnat du monde en apothéose en arrachant ce titre mondial. En effet, on se rappelle bien qu'à la veille de leur déplacement au Brésil, l'entraîneur de l'équipe algérienne, Abderrahmane Mehdaoui avait déclaré que «notre objectif, dans ce grand évènement planétaire, est de nous classer parmi les trois premiers. Je sais que ça ne va pas être du tout facile, mais j'ai pleinement confiance en mes capés».
Ainsi et après leur qualification en finale après avoir éliminé le pays hôte, le Brésil, Mehdaoui avait bien fait remarquer: «Cest le résultat de six mois de travail acharné. Et comme nous sommes en finale, nous allons donc chercher à arracher ce trophée.»
Et c'est justement ce qu'a réalisé Mehdaoui et ses 21 joueurs. Il est aussi important de se rappeler que la sélection algérienne avait arraché son billet qualificatif pour le rendez-vous brésilien au prix de sa deuxième place lors du dernier championnat d'Afrique militaire qui s'est déroulé à Kampala (Ouganda). Les Verts s'étaient inclinés en finale face à leurs homologues camerounais après la séance des tirs au but (4-3).
Les deux équipes ont fait match nul (0-0) lors du temps réglementaire. C'est l'ancien international Kamel Kaci-Saïd qui était à la tête de la barre technique des militaires algériens. Il a cédé sa place à Abderrahmane Mehdaoui qui a mené l'équipe au sacre final mondial. Une victoire historique qui nous rappelle celle acquise un certain 18 novembre au Soudan et plus exactement, à Oum Dourman contre cette même équipe égyptienne lors du match barrage qualificatif à la phase finale du Mondial-2010. Bravissimo à toute l'équipe!
Ils ont déclaré
Amar Addadi (président du CIJM) - «Ce trophée mondial honore l'Algérie entière»
«Je suis très heureux de cette distinction mondiale pour nos footballeurs militaires. Cette victoire finale est méritée pour nos joueurs qui n'ont ménagé aucun effort pour y parvenir. D'ailleurs, lorsque j'ai vu qu'ils allaient rencontrer l'Egypte en finale, j'étais très optimiste quant à une victoire finale. Ils ont bien honoré le pays, l'Armée nationale populaire, et rendent ainsi tout le peuple algérien heureux de cette première Coupe du Monde militaire. C'est la victoire de toute la communauté sportive algérienne. C'est vraiment fabuleux de se voir champions du monde. Ce qui veut dire qu'à travers cette victoire, il faut voir ce message d'encouragement pour tous les sportifs algériens pour qu'ils croient en leurs possibilités. Je félicite toute l'équipe et son staff pour ce titre de champion du monde qui honore l'Algérie tout entière.»
Lakhdar Belloumi (ex-mondialiste) - «C'est un véritable message pour Halilhodzic»
«Je suis très content pour cette victoire finale et ce titre de champions du monde pour nos footballeurs militaires qui ont bien honoré le pays. Cette victoire finale traduit toute la volonté et l'abnégation de nos joueurs à se surpasser pour arracher ce trophée mondial qu'ils méritent donc bel et bien. Et je vois à travers ce titre mondial et la manière avec laquelle il a été arrachée, un véritable message au nouveau coach de l'EN, Vahid Halilhodzic pour s'occuper sérieusement de nos joueurs locaux. Je pense que ce n'est point une surprise d'arracher un titre mondial de la part de ces joueurs qui ont montré toute la hargne et la combativité qu'il faut pour arriver à remplir leur mission convenablement. Je me dois de les féliciter et de féliciter tout un chacun qui a participé de près ou de loin à cette consécration finale.
Cette victoire finale du mondial au pays du football, le Brésil, est un résultat extraordinaire dans la mesure où les joueurs ont prouvé que les locaux sont autant capables de réaliser les exploits les plus fous pour peu qu'on leur fasse confiance. C'est un groupe entièrement local des joueurs, jusqu'au staff technique. C'est donc un signe pour l'avenir. C'est aussi et surtout un message à tous les responsables pour s'occuper sérieusement des joueurs locaux. Bravo donc à tous!»
Omar Betrouni (ex-international) - «C'est comme ça qu'on voudrait voir notre EN»
«C'est une grande surprise pour moi. On ne s'attendait vraiment pas à un titre mondial. Mais, voilà que ces jeunes footballeurs militaires qui nous donnent une vraie leçon de réalisme en arrachant le titre mondial devant une grande équipe égyptienne. Je dois les féliciter et je dirai surtout que c'est comme ça qu'on voudrait voir notre Equipe nationale inch'Allah. C'est avec cet esprit combatif et cette hargne de vaincre et cette défense à tout prix pour remplir sa mission convenablement qu'il faudrait être. J'ai bien vu l'esprit combatif sur le terrain, l'esprit collectif et surtout cette efficacité aussi bien en attaque qu'en défense ou rien ne passe. Et il est évident que quand on nous agresse, on se doit de nous défendre et c'est ce qu'on fait nos joueurs. Car on n'aime pas la hogra. Je félicite les joueurs et leurs staffs et je félicite également toutes les autorités miliaires qui ont mis tous les moyens à la disposition de l'équipe pour arriver à son but. C'est un véritable exemple à suivre aussi bien pour notre équipe nationale que pour nos sélections de jeunes. Les footballeurs miliaires algériens ont prouvé qu'avec de gros moyens et de la volonté, on arrive sûrement à son but. C'est aussi une victoire finale des joueurs locaux qui ont vraiment gagné pour le drapeau national.»
Fodil Megharia (ex-champion d'Afrique) - «Nos joueurs ont montré leur très haut niveau»
«C'est une victoire qui arrive au bon moment. Et ce titre de champion du monde pour nos footballeurs militaires est historique et prouve, si besoin est, que nos joueurs locaux sont bel et bien capables de réaliser de grandes performances. Il faudrait donc bien encourager nos joueurs locaux pour qu'ils puissent faire de même à l'avenir et remporter d'autres titres continentaux et mondiaux. Il faut reconnaître que nos joueurs ont montré leur très haut niveau en battant d'abord le Brésil chez lui et enfin cette redoutable équipe égyptienne en finale. D'ailleurs, les Egyptiens étaient plusieurs fois champions du monde et le fait de leur arracher ce trophée en finale, constitue déjà un événement historique. Je crois qu'il est temps de bien s'occuper de nos joueurs locaux et de leur donner leurs chances en Equipe nationale.»

Source L’Expression Saïd Mekki

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires