Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 07:36

Algérie-Russie - Un nouveau contrat d’achat de système antiaérien
systemes-antiaeriens-Pantsir.jpg

Cette nouvelle livraison fait partie du gros contrat (7 milliards de dollars) signé entre Alger et Moscou en 2006, à l’occasion de la visite du président russe, Vladimir Poutine, à Alger.
La Russie va livrer à l’Algérie dès cette année 38 systèmes antiaériens Pantsir pour un montant de 500 millions de dollars, a annoncé l’agence russe Interfax, citant mercredi une source militaro-diplomatique. Cette nouvelle livraison fait partie du gros contrat (7 milliards de dollars) signé entre Alger et Moscou en 2006, à l’occasion de la visite du président russe, Vladimir Poutine, à Alger.
“Les livraisons seront effectuées en 2010-2011”, selon la source russe.
Le contrat signé en 2006 prévoit une commande par l’Algérie de 6,3 milliards de dollars d’armements, dont 3,5 milliards de dollars d’avions de combat, en échange de l’effacement d’une dette contractée auprès de l’ancienne URSS.
Selon la source militaro- diplomatique, citée par Interfax, l’Arabie Saoudite et la Libye souhaitent également acquérir ces systèmes.
Les Émirats arabes ont acheté 50 systèmes Pantsir pour 734 millions de dollars dans le cadre d’un contrat signé en 2000. La Syrie a ensuite acquis 36 Pantsir dont une partie a déjà été livrée.
Les systèmes Pantsir sont capables d’atteindre à haute précision toutes les cibles aériennes à la portée de 20 kilomètres et à la hauteur de 15 kilomètres.  Le système antiaérien peut tirer contre quatre cibles à la fois. La vitesse du missile atteint 1 300 mètres par seconde. Selon Rosoboronexport, la société qui dirige les exportations d’armes en Russie, l’Algérie occupe la deuxième place parmi les pays importateurs d’armes russes. Les contrats d’armes signés entre Moscou et Alger s’élèvent à 1,366 milliard de dollars l’an dernier. L’Algérie est donc deuxième client de la Russie derrière l’Inde et devant la Chine.
Selon Rosoboronexport, c’est en effet une liste impressionnante d’armes et de matériels de défense que l’Algérie achète et entend acheter à la Russie : des chasseurs polyvalents – 36 Mig – 29 SMT légers, des Su-30 MKA lourds et des avions d’entraînement et de combat Yak-130, des systèmes de missiles sol-air S-300 PMU2 Favorit, des systèmes de missiles sol-air Toungouska-M1 et plusieurs dizaines de chars T-90S…
Ces contrats confirment le choix stratégique de l’armée algérienne de poursuivre sa modernisation et son professionnalisme, tout en maintenant sa coopération avec la Russie et l’ancien bloc soviétique. Même si la porte a été ouverte à certains pays occidentaux pour l’acquisition de systèmes de défense, de frégates, mais surtout de matériel de lutte antiterroriste, notamment les hélicoptères avec vision nocturne, ou les systèmes de radars pour le contrôle électronique des frontières terrestres, il n’en demeure pas moins que, pour l’essentiel, et pour des raisons stratégiques, l’armée algérienne continue à faire confiance à l’industrie russe de l’armement, en dépit de quelques problèmes passagers, comme ce fut le cas pour les Mig-29 défectueux que l’Algérie a dû renvoyer.
Source Liberté A.B.
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires